Gazette Drouot logo print

Frédéric Malle

Publié le , par La Gazette Drouot

Le petit-fils de Serge Heftler – le fondateur des parfums Christian Dior – a bousculé ce secteur en inventant le concept d’édition de parfums, signés du nom de leurs véritables créateurs.

  Frédéric Malle
 
© BRIGITTE LACOMBE

Êtes-vous plutôt peinture, objet, photo… ?
Tout ça et plus encore ! Je collectionne, ou plutôt j’amasse toutes sortes d’objets d’art dès que j’ai le moindre argent. J’ai acheté ma première lithographie à l’âge de 17 ans.
Votre dernier coup de cœur culturel ?
L’exposition Keith Sonnier au musée de Southampton.
Une œuvre que vous aimeriez posséder ?
Par où commencer ? Un beau Van Dyck, ou bien un beau Picasso de 1932 ?
L’artiste qui vous touche ?
De Rothko à Bronzino en passant par Mondrian. Je ne suis pas touché par une période ou par un artiste en particulier, mais par des œuvres dont la qualité et la force me parlent.
Tendance FIAC ou Biennale Paris ?
Pourquoi les opposer ? L’art est une large proposition qui n’est divisible ni par période, ni par pays, ni par discipline. Il y a les beaux objets et il y a les autres. J’essaie de voir des choses où que je sois et je me nourris de tout.
Existe-t-il un fil conducteur dans vos acquisitions ?
Pas vraiment. Je pars du principe que les objets de qualité, d’où qu’ils viennent, font bon ménage.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne