Frédéric Lenoir

Le 10 octobre 2019, par La Gazette Drouot

Le philosophe et historien des religions Frédéric Lenoir est le parrain de la 116e édition du Salon d’automne, qui se tient jusqu’au 13 octobre sur l’avenue des Champs-Élysées.

 

Êtes-vous plutôt peinture, objet, photo… ?
Un peu tout, mais je suis plus ému par une peinture. J’ai acquis quelques toiles et je visite toujours les musées lors de mes voyages à travers le monde, avec une petite préférence pour la peinture hollandaise du XVIIe siècle et les impressionnistes.
Votre dernier coup de cœur culturel ?
Le musée Guggenheim de Bilbao que je ne connaissais pas. Un vrai choc.
Une œuvre que vous aimeriez posséder ?
Le Philosophe en méditation de Rembrandt, qui est au Louvre, ou La Pie de Monet, au musée d’Orsay. Je peux passer des heures à contempler ces deux tableaux. Mais c’est bien qu’ils soient dans des musées 
L’artiste qui vous touche ?
Patti Smith, magnifique poétesse rock ! Et dans un tout autre style, le poète Christian Bobin, qui révèle à merveille la beauté des choses minuscules.
Tendance FIAC ou Biennale Paris ?
Ni l’une, ni l’autre ! Plutôt brocantes et quelques peintres contemporains inconnus des circuits officiels, à qui j’achète parfois des toiles. 
Existe-t-il un fil conducteur dans vos acquisitions ?
Je ne pense pas, hormis le désir.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne