Frank Horvat. Paris années 50

Le 27 octobre 2020, par Christophe Dorny
Frank Horvat (1928-2020), Gare Saint-Lazare, Paris, 1959.
© Frank Horvat

Lorsqu’il s’installe à Paris au début des années 1950, Frank Horvat, d’origine italienne, est un photographe de 25 ans. Avec de l’expérience : il a baroudé dans plusieurs pays, dont l’Inde et le Pakistan. Et du talent : quelques-unes de ses images ont retenu l’attention du maître Cartier-Bresson. Trouver sa voie reste le plus dur à réaliser. L’exposition à la maison Robert-Doisneau montre deux petits ensembles, réalisés à Paris entre 1955 et 1962, que le photographe, avant de s’éteindre le 21 octobre dernier à 92 ans, avait pris soin de commenter. Au rez-de-chaussée de l’ancien hôtel du Paroy, on pousse la porte de la salle de strip-tease du cabaret Le Sphinx à Pigalle. L’ambiance froide des corps et les regards lugubres des visiteurs contrastent avec la complicité tout en retenue qu’il noue avec les strip-teaseuses dans les coulisses. La série, qui est à l’origine une commande alimentaire d’un men’s magazine new-yorkais sur la nuit parisienne, sera complétée par des photos prises au Crazy Horse quelques années plus tard pour la sortie d’un livre. À l’opportunisme de ce reportage succèdent d’étonnantes expérimentations de vues de Paris qu’il nomme ses «perspectives». Les toits des immeubles, leurs balcons et façades noircies ou la foule des rues sont traités au téléobjectif. La profondeur de champ maximale aplatit les distances, rend les motifs abstraits, saisis dans un grain matiériste finement nuancé au tirage. On peut apprécier telles quelles ces deux séries de jeunesse si dissemblables. Mais deux fondamentaux sont déjà là : ce désir pour la femme, interrogé sans cesse dans les clichés de mode qui feront sa renommée, et cette manière originale de travailler le visible comme à rebours du principe théorique, et souvent galvaudé, de la recherche du moment décisif.

Maison de la photographie Robert-Doisneau,
1, rue de la Division du Général 
Leclerc, Gentilly (94), tél. : 01 55 01 04 86. 
Jusqu’au 10 janvier 2021.
www.maisondoisneau.grandorlyseinebievre.fr
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne