Gazette Drouot logo print

Formes du transfert

Publié le , par Virginie Chuimer-Layen

Pour célébrer dix ans de résidences artistiques des manufactures de la maison Hermès – lesquelles ont accueilli une trentaine de créateurs entre 2010 et 2020 –, le commissaire Gaël Charbau a conçu une exposition montrant les fruits d’échanges nourris entre maîtres d’art et jeunes talents. «Venus sans projet aucun, explique-t-il,...

Guillaume Dénervaud (né en 1987), Strata, 2019. © Tadzio Fondation d’entreprise Hermès... Formes du transfert
Guillaume Dénervaud (né en 1987), Strata, 2019.
© Tadzio Fondation d’entreprise Hermès

Pour célébrer dix ans de résidences artistiques des manufactures de la maison Hermès – lesquelles ont accueilli une trentaine de créateurs entre 2010 et 2020 –, le commissaire Gaël Charbau a conçu une exposition montrant les fruits d’échanges nourris entre maîtres d’art et jeunes talents. «Venus sans projet aucun, explique-t-il, les artistes, parrainés par de grands noms de l’art contemporain, se sont ouverts aux compétences des artisans dans un rapport à la fois d’émerveillement et d’observation réciproques, durant trois à quatre mois.» Leur seule contrainte ? Utiliser dans leur création l’un des quatre matériaux – cuir, soie, cristal ou argent – spécifiques aux ateliers. Imaginé par Oliver Beer, invité en 2012 des cristalleries Saint-Louis, Outside-in est un cône acoustique en cristal qui se substitue au carreau d’une fenêtre et permet d’entendre les bruits extérieurs dans la sphère domestique. Dans la série «Silence is Golden», il a emprisonné les répliques – plaquées or – d’osselets de l’oreille dans un globe du précieux verre, à rebours de la fonction de cet organe. Présent à la Maroquinerie des Ardennes en 2010, Simon Boudvin a conçu pour sa part une Table 01 en observant la manière dont les artisans appréhendaient la peau et, avec les chutes servant à en gainer le plateau, a créé les moules des sculptures présentées sur le meuble. Autre exemple parmi d’autres, non moins intéressants : Contre-jour, de Sébastien Gouju, ayant résidé à la ganterie de Saint-Junien en 2019, évoque une sombre végétation exotique et ce à partir de cuir non exploitable d’agneau noir, conférant une vision décalée du support comme de sa représentation. Grâce à un propos clair et au petit livret fourni aux visiteurs, l’exposition démontre la richesse de ces «conversations» où les apports sont réellement mutuels et où l’artiste s’inspire d’un métier et de son système de production pour transcender la matière. Un bel exemple de transfert de talents.

Magasins généraux, 1, rue de l’Ancien-Canal, Pantin (93),
Jusqu’au 13 mars 2022.
www.fondationdentreprise
hermes.org - magasinsgeneraux.com
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne