Gazette Drouot logo print

Faut-il voyager pour être heureux ?

Publié le , par Sylvie Blin

À l’heure des départs en vacances, la question posée par le titre de cette exposition s’avère des plus pertinentes. Et plus encore au moment où la pandémie, ayant contraint chacun à un immobilisme forcé, connaît une septième vague. Loin de proposer une réponse tranchée, les trois commissaires, Nathalie Bazoche, de la Fondation...

Martin Parr (né en 1952), The Luxor Hotel and Casino, Las Vegas, États-Unis, 1994.... Faut-il voyager pour être heureux ?
Martin Parr (né en 1952), The Luxor Hotel and Casino, Las Vegas, États-Unis, 1994.
© Martin Parr / Magnum Photos

À l’heure des départs en vacances, la question posée par le titre de cette exposition s’avère des plus pertinentes. Et plus encore au moment où la pandémie, ayant contraint chacun à un immobilisme forcé, connaît une septième vague. Loin de proposer une réponse tranchée, les trois commissaires, Nathalie Bazoche, de la Fondation EDF, Alexia Fabre, ancienne directrice du MAC VAL nommée à la tête de l’École des beaux-arts, et le sociologue Rodolphe Christin, invitent à s’interroger sur les dimensions environnementales, sociologiques, politiques, mais aussi hédonistes du voyage, choisi ou obligé. Les œuvres d’une trentaine d’artistes contemporains, accompagnées d’interviews de scientifiques et de chercheurs, éclairent la réflexion. Photographies de Martin Parr et de Nathalie Talec, peintures de Jean-Christophe Norman, installations de Julie C. Fortier et de Taysir Batniji, vidéos de Simon Faithfull et de Mike Brodie, composent un parcours que l’on emprunte avec l’excitation du voyageur sur le tarmac. Multiples, graves ou poétiques, ironiques ou complexes, fantaisistes ou narratives, les propositions artistiques choisies dessinent une cartographie où la création artistique rejoint une forme d’engagement, mais sans lourdeur ni injonctions catégoriques. En abordant les questions du tourisme, de l’impact écologique, des réfugiés, mais aussi du plaisir, de la connaissance, de la curiosité et la découverte, l’exposition nous renvoie les reflets changeants, parfois ambivalents, de nos envies de voyages. Et enrichit du même coup notre perception de ces déplacements, désirés ou subis, idylliques ou dramatiques. Une vraie réussite.

Fondation Groupe EDF,
6, rue Récamier, Paris 
VIIe, tél. : 01 40 42 35 35,
Jusqu’au 29 janvier 2023.
fondation.edf.com
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne