Evi Keller. Stèles

Le 08 juin 2021, par Stéphanie Pioda
Evi Keller (née en 1968), Matière-Lumière (Stèles) ML-V-20-1008, 2020, 203 62 10 cm.
Courtesy de l’artiste & Jeanne Bucher Jaeger, Paris

Des stèles à taille humaine embrassant les quatre éléments fondateurs de l’alchimie – la terre, le feu, l’air et l’eau – transforment l’espace de la galerie. À la naissance de ce parcours en forme de spirale, un film introductif et essentiel raconte, à partir du texte subtil d’Olivier Schefer et d’échanges avec l’artiste, la quête de celle-ci autour de son grand projet baptisé « Matière-Lumière » : une exploration plastique et spirituelle autour de la transmutation de la matière par la lumière. Chaque exposition d’Evi Keller dévoile ainsi une facette de cette matrice que l’on explore dans un long voyage de compagnonnage avec son œuvre. Après les voiles monumentaux présentés à la galerie en 2017, elle invite à un face-à-face plus intime et plus frontal avec ces stèles, souvenirs des pierres dressées auxquelles le monde antique donnait une valeur mémorielle ou spirituelle. Chacune renferme ce qui pourrait être une page de manuscrit, témoin d’une civilisation oubliée tout juste mise au jour par des archéologues de l’immatériel. Un sentiment de grande fragilité et de préciosité se dégage de ces vestiges d’un temps enfoui au plus profond de nos cellules, ici préservés et sacralisés, mais qui pourraient aussi bien être réduits en poussière : la vulnérabilité de l’humanité. Sur ces palimpsestes de quelques microns bouillonnent les pigments et des figures surgies du jeu du hasard, entre silhouette primitive et kouros grec, passant progressivement de pages chargées de narrations – des écritures, des paysages, des traces de sacrifices à Mithra – à des trouées vers une autre dimension, un nouveau territoire pour l’esprit.

Galerie Jeanne Bucher Jaeger, Espace Marais,
5, rue de Saintonge, Paris III
e, tél. : 01 42 72 60 42
Jusqu’au 17 juillet 2021.
www.jeannebucherjaeger.com
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne