Esthétiques sans frontières

Le 09 juillet 2020, par Agathe Albi-Gervy

La saison sera lancée en septembre par Bruneaf et Parcours des mondes.

Masque dan, fin du XIXe siècle, h. 20,5 cm. Parcours des mondes, galerie Didier Claes

À Bruxelles et à Paris, la rentrée démarrera sur les chapeaux de roue. Durant la première quinzaine de septembre, malgré un contexte quelque peu incertain, les deux capitales accueilleront des manifestations fédérant de prestigieuses galeries spécialisées dans les arts extra-européens. Du 3 au 6 septembre, direction Bruxelles pour commencer, où le rendez-vous Bruneaf rassemblera près d’une vingtaine de marchands locaux et internationaux. Parmi eux, citons seulement les bruxellois Didier Claes, Congo Gallery, Joaquin Pecci, Aboriginal Signature et Bernard De Grunne, mais aussi Dalton Somarè (Milan), la galerie Punchinello (Paris), Bruno Frey (Arnay-le-Duc) ou Guilhem Montagut (Barcelone). Le programme d’expositions et de conférences est à venir (bruneaf.com). Quant au 6e arrondissement parisien, il vibrera, du 8 au 13 du mois, au rythme du Parcours des mondes. Cette année, le salon international des arts premiers, des arts asiatiques et de l’archéologie célèbre son 19e anniversaire avec, comme président d’honneur, Norberto Izquierdo, jeune collectionneur passionné d’arts premiers. «Après mûre réflexion et avoir étudié d’autres moyens de présentation en ligne, nous avons souhaité ne pas interrompre dix-neuf ans de cette promenade ludique dans les rues de Saint-Germain-des-Prés. Le quartier des Beaux-Arts doit vivre, et nous avons souhaité offrir cette chance aux passionnés comme aux galeristes», commente Pierre Moos, directeur de l’événement. Près de cinquante marchands internationaux ont répondu présent, quatre d’entre eux rejoignant l’événement pour la première fois : Larock Granoff (Paris), Cybèle (Paris), Arte Primitivo (Barcelone) et Tischenko Gallery (Helsinki).

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne