Gazette Drouot logo print

6 questions à Elie Top

Publié le , par La Gazette Drouot

Le créateur de bijoux, directeur de la joaillerie chez Lanvin, ne cache pas son appétence pour l’art contemporain et le patrimoine, lequel a inspiré sa dernière collection postmédiévale, «La Dame du Lac».

  6 questions à Elie Top
 
© DAVID SIMS

Êtes-vous plutôt peinture, objet, photo… ?
Difficile de choisir, mais j’ai une fâcheuse tendance à l’accumulation, pas du genre minimaliste, alors les objets me séduisent facilement… mon côté bibeloteur !
Votre dernier coup de cœur culturel ?
Lors de mon dernier séjour à Rome, je suis retourné à la galerie Doria-Pamphilj. Ma fascination pour cet endroit et la collection est à chaque fois renouvelée : Caravage, Bruegel, Memling, Bellini…
inoubliable !

Une œuvre que vous aimeriez posséder ?
Un grand dessin de Pierre Klossowski, étrange, troublant, dérangeant… une mystique passionnante.
L’artiste qui vous touche ?
Le peintre Jérémy Demester, jeune artiste sous l’aile de Max Hetzler : furieux de vie, chamanique, enflammé.
Tendance FIAC ou Biennale Paris ?
Les deux ! Je suis curieux aussi bien du passé que du futur.
Existe-t-il un fil conducteur dans vos acquisitions ?
Elles sont toutes forcément le reflet d’une facette de ma personnalité… mais non, pas de dogme, pas de ligne énoncée.

Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne