Gazette Drouot logo print

Eaux-fortes et lithographies des maîtres du XXe siècle

Publié le , par Philippe Dufour

En 1990, le galeriste Daniel Lelong édite un ouvrage célèbre de Michel Leiris illustré par Francis Bacon : Miroir de la tauromachie. Cet in-folio de 56 pages contient quatre lithographies originales par le maître britannique, et consacre l’amitié profonde qui liait les deux créateurs. Leiris a écrit nombre de textes pour...

Francis Bacon (1909-1992), Miroir de la tauromachie, planche II, lithographie en... Eaux-fortes et lithographies des maîtres du XXe siècle
Francis Bacon (1909-1992), Miroir de la tauromachie, planche II, lithographie en couleurs, signée, éditions Daniel Lelong, 1990, 48 x 35,5 cm.
Adjugé : 13 475 €

En 1990, le galeriste Daniel Lelong édite un ouvrage célèbre de Michel Leiris illustré par Francis Bacon : Miroir de la tauromachie. Cet in-folio de 56 pages contient quatre lithographies originales par le maître britannique, et consacre l’amitié profonde qui liait les deux créateurs. Leiris a écrit nombre de textes pour les catalogues de Bacon, en particulier ceux accompagant ses expositions parisiennes, et ce dès l’accrochage de la galerie Maeght en novembre 1966. Le Miroir de la tauromachie, essai théorique et poétique sur cet art de combat, a été publié en 1938, et son auteur l’offrira à Bacon au milieu des années 1960. Sur les quatre lithographies, les trois premières sont des compositions de 1969 tandis que la dernière est un portrait de Leiris peint en 1976. De cette édition limitée à 155 exemplaires sur vélin d’Arches, provient cette planche (II) qui apparaissait à Aix-en-Provence, où elle changeait de mains pour 13 475 €. Lors de la vacation, deux œuvres sur papier de Pierre Soulages avaient aussi les faveurs des collectionneurs : la première était une eau-forte de 1974 signée au crayon et nommée «Eau-forte XXVIII» (numérotée 57/75), qui nécessitait 10 658 €. La seconde, intitulée Composition abstraite, une sérigraphie de 1991, signée et numérotée 69/100, était accessible pour 5 880 €. Quant à la toile de l’école italienne du XVIIIe siècle représentant Le Jugement de Salomon (voir Gazette n° 35, page 142), elle partait pour 3 675 €. 

vendredi 19 octobre 2018 - 14:00 (CEST) - Live
210, rue Louis-Armand, Z.I. Les Milles - 13290 Aix-en-Provence
Sophie Himbaut
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne