facebook
Gazette Drouot logo print

Du corail pour des immortelles

Le 22 février 2018, par Philippe Dufour

Cette monumentale branche de corail orange a été sculptée à l’effigie de deux immortelles, en Chine vers 1900 (38 x 23 x 8,5 cm hors socle ; poids 1 810 g). Sujets récurrents chez les artistes de l’empire du Milieu, ces entités féminines taoïstes en pied, s’abritant sous des branches de pin et des chrysanthèmes en fleurs,…

Du corail pour des immortelles
 

Cette monumentale branche de corail orange a été sculptée à l’effigie de deux immortelles, en Chine vers 1900 (38 x 23 x 8,5 cm hors socle ; poids 1 810 g). Sujets récurrents chez les artistes de l’empire du Milieu, ces entités féminines taoïstes en pied, s’abritant sous des branches de pin et des chrysanthèmes en fleurs, apparaissaient chez Boisgirard - Antonini OVV, le vendredi 9 février à Nice. Il fallait alors prévoir 12 893 € pour emporter ce grand corail. Quant à une bannière chinoise, datant de la dynastie Qing et du milieu du XIXe siècle (voir Gazette n° 5), elle était brandie pour 10 744 €.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne