Gazette Drouot logo print

Design XXe : Perriand vs Chapo

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 06 juin 2020 - 14:00 (CEST) - 592, boulevard Albert-Camus - 69400 Villefranche-sur-Saône

Les lignes convergentes de Chapo et Perriand se confrontaient dans une vente consacrée au mobilier le plus radical du XXe siècle.

Charlotte Perriand (1903-1999), enfilade en placage d’acajou à deux portes, quatre... Design XXe : Perriand vs Chapo
Charlotte Perriand (1903-1999), enfilade en placage d’acajou à deux portes, quatre tiroirs latéraux et piétement métallique laqué noir, édition Steph Simon, vers 1956, 71 158 45 cm.
Adjugé : 20 000 

Fêtée récemment par une rétrospective à la fondation Louis Vuitton à Paris (du 2 octobre 2019 au 24 février 2020), Charlotte Perriand était l’invitée d’honneur de cette vacation avec plusieurs créations, qui, toutes, devaient trouver acheteur… En tête, avec 20 000 €, cette enfilade de son cru en placage d’acajou, à deux portes coulissantes blanche et noire et quatre tiroirs latéraux, reposant sur un piétement métallique laqué noir (71 158 45 cm). Éditée par Steph Simon vers 1956, la pièce simplissime reprend le vocabulaire sobre et géométrique élaboré par l’architecte d’avant-garde. On pouvait la marier – contre 11 875 € – avec une grande banquette à treize lattes en acajou sur une structure en métal laqué noir, dotée d’une garniture en tissu chiné beige (65 260 70 cm) ; cette assise, désormais mythique, a été dessinée pour la Cité minière Cansado, en Mauritanie, avant d’être éditée, toujours par Steph Simon, en 1962 (voir l’ouvrage de Jacques Barsac, Charlotte Perriand, l’œuvre complète 1956-1968, éd. Norma, 2017). D’un style faisant davantage référence à des réalisations traditionnelles, il y avait aussi, à raison de 6 500 €, une suite de cinq chaises (80 40 45 cm) du modèle «Méribel» à montants-rondins joints par une entretoise en «X», au dossier légèrement incurvé en frêne massif et doté d’une assise en paille. Face à la grande dame du design, se dressait une création de Pierre Chapo, en l’occurrence un bureau du modèle «B19E» en orme massif (73 188 70 cm, voir l'article Le design de Chapo, pour la beauté du bois de la Gazette n° 21, page 111), dont le caisson à sept tiroirs soutient un plateau amovible avec un pan formant piétement. Relevant d’une édition de Chapo Création des années 1960, il est répertorié dans l’ouvrage de la Magen H Gallery de New York, Pierre Chapo, un artisan moderne, paru en 2017. Aussi partait-il contre 9 250 €.

samedi 06 juin 2020 - 14:00 (CEST) - Live
592, boulevard Albert-Camus - 69400 Villefranche-sur-Saône
Richard Maison de ventes
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne