Gazette Drouot logo print

De la Predator à la Cayman, les Bêtes sont lâchées !

Publié le , par Philippe Dufour

Constructeur prestigieux, et relativement récent puisque apparu en 1989, le britannique McLaren dévoile au salon de Genève de 2016 le coupé 570  GT, une version sophistiquée de la 570 S, une «supercar» ou «voiture de sport hautes performances»  sortie en 2015. Cette série porte ce numéro en référence aux 570 chevaux de...

De la Predator à la Cayman, les Bêtes sont lâchées !
Coupé McLaren modèle 570 GT «Predator», mise en service en 2017. Adjugé : 149 864 €

Constructeur prestigieux, et relativement récent puisque apparu en 1989, le britannique McLaren dévoile au salon de Genève de 2016 le coupé 570  GT, une version sophistiquée de la 570 S, une «supercar» ou «voiture de sport hautes performances»  sortie en 2015. Cette série porte ce numéro en référence aux 570 chevaux de son moteur ; la GT, comme ses initiales l’indiquent, en est la variante très luxueuse. Il s’agit d’une berlinette de grand tourisme affichant les performances d’une supersportive (rappelons qu’elle est dotée des fameuses portes en élytre). Notre exemplaire, tout de noir vêtu, et baptisé «Predator», a été mis en service le 5 janvier 2017 ; il jouait les vedettes à La Baule, en raflant 149 864 €. Mais cette fête pour amateurs de vitesse, n’aurait pas été complète sans la présence d’une Porsche, au design tout aussi agressif : la Cayman S, à la livrée immaculée. Dérivée du premier modèle sorti en 2005, la version S apparaît en 2013, à l’instar de cet exemplaire mis en service le 24 avril de cette année-là. Boostée par ses 275 chevaux, la belle Allemande était adjugée 45 760 €. Également originaire d’outre-Rhin s’avançait un véhicule mythique : un cabriolet Volkswagen du modèle 1302/1303, la célèbre «coccinelle», de couleur vert métallisé, mis en service le 11 octobre 1974, avec son typique pare-brise, facile à identifier : il est le seul de cette série à être bombé et non plat. Pour entendre le ronronnement caractéristique de son moteur infatigable, un passionné déboursait 12 880 €. 

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne