Gazette Drouot logo print

De l’Italie des avant-gardes à la Chine impériale

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 16 novembre 2022 - 10:00 (CET) - 50, rue Gioffredo - 06000 Nice

La peinture moderne menait la danse à Nice, des formes synthétisées de Magnelli au surréalisme de Rozsda, sous les effluves d’un brûle-parfums chinois.

Alberto Magnelli (1888-1971), La Femme et le clown (La Donna e il clown), 1913-1914,... De l’Italie des avant-gardes à la Chine impériale
Alberto Magnelli (1888-1971), La Femme et le clown (La Donna e il clown), 1913-1914, huile sur toile signée et datée, 100 75 cm.
Adjugé : 320 000 

En quête de l’abstraction qui lui assurera bientôt la renommée, Magnelli signe en 1913-1914 cette composition où s’exprime encore un narratif servi par des motifs colorés aux cernes noirs… La Femme et le clown, peinte à Florence durant ses années de recherche, est un parfait exemple de cette période, et à ce titre fort convoité, comme l’atteste le résultat attendu de 320 000 €, inscrit par l’œuvre (voir l'article Magnelli sur le chemin de l’abstraction, une œuvre jalon de la Gazette n° 40, page 181). La toile, passée de l’atelier de l’artiste dans la collection Corneur, puis vendue par la maison Loudmer à Drouot le 9 décembre 1996 à des connaisseurs du midi de la France, est bien répertoriée, en tant que jalon incontournable, dans tous les ouvrages consacrés à l’artiste italien. À ce titre, elle a été exposée dans de grandes manifestations de référence, comme à la rétrospective de la Galleria civica d’Arte moderna à Ferrare en 1979. Quant au travail du peintre hongrois Endre Rozsda, créateur d’un microcosme complexe situé aux confins du surréalisme et de l’abstraction, il était largement représenté à travers quatre œuvres qui ont pulvérisé leurs estimations initiales de quelques milliers d’euros. À commencer par un vibrant Hommage à Stravinsky de 1976, une toile signée et datée au dos (80 100 cm) remportant 71 000 €. Il était suivi par trois autres toiles, titrées chacune Composition, la première (50 65 cm) inscrivant 49 500 €, et les deux dernières (46 61 cm et 100 65 cm), respectivement 43 000 €. La Chine constituait l’autre versant de la vente niçoise, emmené par un important brûle-parfums tripode et son socle d’époque Qianlong (1736-1795), en cuivre doré et émaux cloisonnés, disputé jusqu’à 63 000 €. Décoré sur la panse de fleurs de lotus stylisées parmi des rinceaux feuillagés, sur fond bleu turquoise, il arbore deux anses incisées de motifs de leiwen, et surtout de la fameuse marque à six caractères en kaishu de l’empereur (h. 57 cm).  Nice, mercredi 16 novembre. Hôtel des Ventes Nice Riviéra OVV. Cabinets Chanoit, Portier et Associés.

 

Endre Rozsda (1913-1999), Hommage à Stravinsky, 1976, huile sur toile signée et datée, 80 x 100 cm (détail).Adjugé : 71 000 €
Endre Rozsda (1913-1999), Hommage à Stravinsky, 1976, huile sur toile signée et datée, 80 100 cm (détail).
Adjugé : 71 000 
Arts d’Asie, tableaux anciens et modernes, objets d'art et d'ameublement, meubles anciens et de style, arts décoratifs du XXe, design, sculptures, bronzes
mercredi 16 novembre 2022 - 10:00 (CET)
50, rue Gioffredo - 06000 Nice
Hôtel des Ventes Nice Riviéra
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne