Gazette Drouot logo print

Dans les bois avec Auguste Renoir

Publié le , par Philippe Dufour

À Cherbourg, le 6 août, une grande vente classique affichait le nom de quelques invités de choix, dont Pierre-Auguste Renoir en personne. Il signait ici un délicat Paysage, réalisé autour de 1885. Étudiée dans la Gazette n° 29, page 72, cette huile sur toile, portant signature en bas à gauche, représentait l’orée d’un bois...

France vers 1800, paire de flambeaux en bronze ciselé et doré à deux tons d’or, poinçon... Dans les bois avec Auguste Renoir
France vers 1800, paire de flambeaux en bronze ciselé et doré à deux tons d’or, poinçon et chiffre 7, d’après le dessin de Jean Démosthène Dugourg, h. 37 cm, diam. 16,4 cm.
Adjugé : 4 200 €

À Cherbourg, le 6 août, une grande vente classique affichait le nom de quelques invités de choix, dont Pierre-Auguste Renoir en personne. Il signait ici un délicat Paysage, réalisé autour de 1885. Étudiée dans la Gazette n° 29, page 72, cette huile sur toile, portant signature en bas à gauche, représentait l’orée d’un bois aux couleurs de fin d’été. En quelques touches mêlées sur la toile, le maître recrée cette ambiance nacrée qui n’appartient qu’à lui… Une invitation au rêve et à la promenade qui pourrait bien être inspirée par les environs d’Essoyes, dans l’Aube, un de ses lieux de villégiature. La toile a appartenu à Ambroise Vollard, son marchand, qui, on le sait, l’incitait à peindre de tels petits paysages, aux dimensions réduites. Répertorié sous le numéro 762 dans le tome 2 du catalogue raisonné de l’artiste par Guy-Patrice et Michel Dauberville (Bernheim-Jeune, 2009), notre œuvre triplait son estimation avec 218 400 €. Bien plus abordable avec ses 33 000 €, mais non moins séduisant une autre vue paysagère occupait la deuxième place sur le podium : une huile sur carton d’Albert Marquet intitulée Sidi Bou Saïd, vue de la maison du peintre. Après son mariage avec Marcelle Martinet le 10 février 1923, c’est à l’occasion de leur voyage de noces à Tunis qu’il découvre Sidi Bou Saïd, lumineux village, voisin du site de Carthage ; ce lieu magique deviendra l’un de ses thèmes favoris après l’acquisition d’une villa à La Goulette en 1926. Loin de là, dans sa Normandie natale, le peintre Guillaume Fouace avait beaucoup œuvré, au milieu du XIXe siècle, pour construire patiemment une œuvre exigeante. On en détaillait ici deux exemples emblématiques, des natures mortes nommées Huîtres et bouteille pour la première et Le Gigot pour la seconde. Elles attiraient respectivement des scores de 13 560 € et 6 840 €. Finissons en beauté avec une paire de flambeaux en bronze finement ciselé et doré à deux tons d’or ; le fût ajouré est composé de quatre bustes de femmes aux cheveux longs et chignon tressé avec boucles d’oreilles, le corps en caryatide reposant sur des pieds nus joints. Il s’agit d’un ancien travail, vers 1800, d’après le dessin de Jean-Démosthène Dugourg, enlevé à 4 200 €. 
 

Pierre-Auguste Renoir (1841-1919), Paysage, vers 1885, huile sur toile, 32 x 40,5 cm. Adjugé : 218 400 €
Pierre-Auguste Renoir (1841-1919), Paysage, vers 1885, huile sur toile, 32 x 40,5 cm.
Adjugé : 218 400 €
archéologie, Extrême-Orient, monnaies, tableaux anciens et modernes
lundi 06 août 2018 - 14:00 (CEST)
4, rue de Noyon - 50100 Cherbourg
Boscher Enchères
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne