Gazette Drouot logo print

D’Agrigente à Rodin, en passant par Chiparus…

Publié le , par Philippe Dufour

Marquée par une diversité de haut vol, cette session a rassemblé monnaies antiques, bronzes ou céramiques du XXe siècle et design pointu.

Agrigente - Sicile (Akragas), vers 420 av. J.-C. Tétradrachme en argent, 17 g. Adjugé... D’Agrigente à Rodin, en passant par Chiparus…
Agrigente - Sicile (Akragas), vers 420 av. J.-C. Tétradrachme en argent, 17 g.
Adjugé : 31 350 

Au Ve siècle avant notre ère, les Grecs de la colonie d’Agrigente en Sicile («Akragas», de son nom hellène) ont frappé parmi les plus belles pièces de la grande île. Et c’est vers 420 av. J.-C. que ce tétradrachme en argent sortait des ateliers de la cité aux célèbres temples doriques. Sur l’avers, on distingue un quadrige au galop à droite, avec son aurige couronné par une Niké volant ; au revers, se détachent un rocher et deux aigles tenant entre les serres un lièvre. Pour cette pièce extrêmement rare et d’un poids de 17 g, on se disputait jusqu’à 31 350 €… D’inspiration grecque, la sculpture chryséléphantine refleurit au XXe siècle, portée par un certain Demeter Chiparus. Ici, son groupe Les Amis de toujours en bronze à patine polychrome et en ivoire, reposant sur une base moulurée en marbre noir veiné, signé sur la terrasse vers 1925 (h. 40 cm), a obtenu 21 100 €. Mais la figure la plus attendue de la session était peut-être cette Tête de Balzac, dernier état, version au col coupé derrière l’oreille d’Auguste Rodin (voir l'article Le Balzac de Rodin de la Gazette n° 13, page 124). Rappelons que le bronze à patine brun-noir nuancée (18 19,6 16,5 cm), signé «A. Rodin 1958» avec la marque de fondeur «Georges Rudier/Fondeur Paris» et le «© by musée Rodin 1958», est une épreuve autorisée par l’institution muséale d’après l’original de 1897. Doté de son certificat du comité Auguste Rodin, il a pu prétendre à 13 500 €. Autre monstre sacré : Pablo Picasso, dans l’un de ses exercices favoris, la céramique. Elle était illustrée par un plat ovale de Madoura, Corrida soleil ; il porte un décor émaillé en polychromie sur fond noir et gravé au couteau. Daté «25.9.53», il affiche cachet et marque «Madoura plein feu édition Picasso». Numéroté «64/100» sous la base, l’objet (37 30 cm), répertorié sous le n° 199 dans l’ouvrage d’Alain Ramié, a inscrit 12 400 €. Enfin, Maria Pergay était l’auteur d’une table de salle à manger (74 179 120 cm) partie à 18 400 €, avec plateau ovale en métal chromé et piétement central en Plexiglas, créée vers 1969.

jeudi 07 avril 2022 - 14:00 (CEST) - Live
7, rue d'Astorg - 31000 Toulouse
Marambat - de Malafosse
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne