Colette. L’Intrépide

Le 21 février 2019, par Christophe Dorny

Musée d’art moderne Richard-Anacréon, La Haute Ville, place de l’Isthme, Granville, tél. : 02 33 51 02 94, www.ville-granville.fr Jusqu’au 16 juin 2019.

Colette (1873-1954), feuillet manuscrit correspondant à la page 73 de Sido (1930). En truffe de l’exemplaire hors commerce n° 4 HC, un des 5 sur japon impérial de l’édition originale. Collection musée d’art moderne Richard-Anacréon.
© Benoit Croisy - Ville de Granville

Cette petite  mais riche  exposition offre au public la chance de se replonger dans la vie étonnante de Colette (1873-1954). Figure un peu délaissée de la littérature  qui eut droit à des obsèques nationales , l’auteur de Claudine à l’école et Chéri a su s’émanciper de la férule de son premier mari, l’écrivain Willy, qui s’était approprié sa prose, pour vivre en femme libre, menant de front une carrière de pantomime, de danseuse et d’actrice. Les traces manuscrites de cette vie «intrépide», sulfureuse et libertine, sans renier la Bourgogne natale, passionnent encore et toujours les collectionneurs d’autographes et les bibliophiles. Ces derniers seront ravis de prendre connaissance de la première édition de La Fin de Chéri, complétée de la main de Colette des 32 pages d’un chapitre oublié par l’éditeur, et de dizaines d’autres éditions originales avec envois autographes, truffées de lettres et de billets inédits, le plus souvent adressés à Richard Anacréon (1907-1992). Cette personnalité originaire de Granville, qui a donné son nom au musée, ouvre en 1940 une librairie de livres et d’autographes au 22, rue de Seine à Paris. Ce lieu est vite fréquenté par de nombreux écrivains et artistes. Grâce à ce «bail d’amitié» qui se noua entre la femme de lettres et Richard Anacréon, un ensemble conséquent de ses écrits fait donc partie du fonds que le libraire et amateur d’art légua à sa ville. L’ensemble Colette, ainsi mis en valeur par la direction du musée, est exposé et étudié en deux saisons jusqu’à l’automne 2019, afin de présenter les quatre cents numéros d’inventaire en rapport avec notre romancière.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne