Gazette Drouot logo print

Ciel, une météorite !

Publié le , par Claire Papon

Pour ce gros caillou ardennais qui a défrayé la chronique pendant plusieurs années, le jour de gloire est peut-être arrivé.

Météorite de type sidérite du Mont-Dieu (Ardennes), âge terrestre 60 000 ans, de... Ciel, une météorite !
Météorite de type sidérite du Mont-Dieu (Ardennes), âge terrestre 60 000 ans, de formation : 4,56 milliards d’années, masse 364 kg.
Estimation : 80 000/120 000 

Les forêts ardennaises sont connues pour leurs sangliers ; seraient-elles en train de le devenir pour leurs météorites ? En 1994 est découverte dans la forêt domaniale du Mont-Dieu, commune proche de Sedan de dix-sept habitants appelés «montagnards divins», une météorite de type sidérite, comprenez riche en sulfure et en fer, mais pauvre en nickel. Le caillou de près d’une tonne, dont le fragment le plus important atteint 435 kg, serait tombé à la fin du XIXe ou au début du XXe siècle. L’histoire ne s’arrête pas là. Le 23 juin 2010, le Gardois Jean-Luc Billard, orpailleur professionnel, obtient l’autorisation, grâce à l’intervention d’un ancien garde-forestier, de prospecter. Détecteur de métaux en main, l’homme découvre dans les bois un deuxième fragment, enfoui à 70 cm. La construction de notre système solaire, il y a 4,5 milliards d’années, réserve bien des surprises… Le lendemain de la découverte, un agriculteur vient prêter main-forte avec son tracteur, et dépose dans une grange des environs le bloc de 364 kg. Jean-Luc Billard n’est pas au bout de ses surprises, qui se voit opposer la paternité de sa découverte, la justice estimant que celle-ci appartient à l’État, propriétaire du terrain. La météorite est saisie, l’affaire relayée par les médias. Le feuilleton trouve son épilogue le 18 avril 2014, le tribunal de grande instance de Charleville-Mézières la considérant comme un «bien sans maître». Notre pierre tombée du ciel est restituée à Jean-Luc Billard quelques mois plus tard. Elle prend alors le chemin du planétarium de Belfort, où elle allait être exposée… jusqu’à son baptême du feu des enchères. La plus importante météorite de type sidérite, d’un poids de 625 kg, appartient au Muséum d’histoire naturelle de Paris. C’est en Namibie cependant qu’a été trouvé Hoba, le plus gros de ces cailloux célestes, tombé il y a dix mille ans et découvert fortuitement en 1920. D’un poids de soixante tonnes, il est visible à l’endroit de sa chute !

lundi 21 octobre 2019 - 14:00 (CEST) - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 75009
Lucien Paris
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne