Gazette Drouot logo print

Christoforou, peintre de l’insondable

Publié le , par Sophie Reyssat

Tel un manifeste, avec son format monumental et son titre en forme de point final  L’Apocalypse , cette toile méritait bien de remporter la palme de la dispersion de l’atelier de John Christoforou. Elle est en effet emblématique de ses thèmes obsessionnels, également représentés par nombre d’autres tableaux, dont les plus...

Christoforou, peintre de l’insondable
John Christoforou (1921-2014), Apocalypse, huile sur toile titrée et datée 2003, non signée, 280 x 195 cm.
Adjugé : 10 642 €

Tel un manifeste, avec son format monumental et son titre en forme de point final  L’Apocalypse , cette toile méritait bien de remporter la palme de la dispersion de l’atelier de John Christoforou. Elle est en effet emblématique de ses thèmes obsessionnels, également représentés par nombre d’autres tableaux, dont les plus marquants étaient emportés autour de 5 000 à 6 000 €. Sans visage pour symboliser l’humanité tout entière, l’homme, martyrisé, y est représenté devant le néant ou précipité dans les abîmes… Les références chrétiennes sont parfois convoquées, évoquant le sacrifice dans les crucifixions rappelant la Passion, ou la lutte du bien contre le mal, à travers les figures de l’ange noir et de l’ange guerrier, mais aussi le couple explicite formé par Jacob et l’ange (6 260 €). La violence est dans chaque touche expressionniste, le désespoir sourd de chaque tonalité d’une palette employant avec prédilection le noir, volontiers éclaboussé de rouge. L’artiste lui-même explique peindre «un équivalent plastique à nos déchirements intérieurs et la vérité dure et cruelle de la vie». Une œuvre-témoignage en somme, pour cet homme orphelin dès son jeune âge, ayant connu la violence des combats dans la Royal Air Force. Une catharsis également, dans laquelle il s’est lancé dès 1946, pour lui-même comme pour les amateurs de son art, cherchant «le moyen d’extérioriser les terribles passions qui les rongent et les dominent». 

dimanche 21 janvier 2018 - 14:30 (CET)
2, rue du Docteur-Leray - 95880 Enghien-les-Bains
Goxe - Belaisch - Hôtel des ventes d'Enghien
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne