Gazette Drouot logo print

Linzeler-Marchak : chinoiserie art déco

Résultat 57 600 EUR
Publié le , par Anne Doridou-Heim
Vente le 25 novembre 2022 - 14:00 (CET) - Salle 2 - Hôtel Drouot - 75009

Les fantaisies luxueuses de la maison Linzeler-Marchak fascinaient, avec leurs ligne à la jonction de deux styles… Et cela continue aujourd’hui encore !

Époque art déco, Linzeler-Marchak, pendulette mignonette en argent, onyx, pierres... Linzeler-Marchak : chinoiserie art déco
Époque art déco, Linzeler-Marchak, pendulette mignonette en argent, onyx, pierres dures, nacre et à panneaux latéraux polychromes en laque.
Adjugé : 57 600 

La ravissante tabatière en or sertie de plaques d’agate reproduite page 69 de la Gazette n° 41 (voir l'article L'or et l'agate dans une tabatière XVIIIe), s’ouvrait à 24 320 € en dévoilant les six portraits d’une famille. Cet objet pourrait être un présent de Louis-Philippe à madame de Villemomble, sa favorite en titre. Le résultat le plus haut, 57 600 €, revenait à cette pendulette mignonette d’une maison de luxede l’époque art déco, un objet d’un grand raffinement et du plus bel effet chinoisant avec son décor en onyx, pierres dures, nacre et aux panneaux latéraux en laque. Alexandre Marchak (1882-1972), fils de l’un des joailliers les plus reconnus de l’Empire russe et lui-même bijoutier installé à Paris, s’associe avec l’orfèvre Robert Linzeler (1872-1941) en 1922. En 1925, lors de la fameuse Exposition des arts décoratifs, les pièces signées de leurs deux noms reçoivent un grand prix. Dès 1927, Marchak est seul aux commandes. Cette pendulette appartient donc à une très courte période de production, comprise entre ces deux dates, celle aussi qui voit naître des objets d’art inspirés des chinoiseries. Chacune est ornée de motifs et pierres dures et de plaques de nacre, caractéristiques du travail de l’artisan Vladimir Makovsky.

vendredi 25 novembre 2022 - 14:00 (CET) - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 75009
Beaussant Lefèvre & Associés
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne