Charly Bailly

Le 03 février 2017, par La Gazette Drouot
  

Ce qui a déclenché votre vocation ?
Les cours d’histoire de l’art à Londres. Loin des influences familiales, ils étaient dirigés de manière pratique et académique.

Mais si tout était à refaire, vous seriez…
Le même, mais plus maigre ! Je suis un bon vivant, qui aime les belles choses et les bonnes tables remplies d’amis.

Votre dernier coup de cœur ?
Un crâne en marbre du XVIIe siècle. Vendu à un ami, mais je pense lui racheter…

L’artiste/l’objet d’art que vous aimeriez présenter ?
La dernière étude de la statue de la Liberté de Bartholdi, à la Tefaf New York… et la vendre, qui sait ? à Donald Trump !

La phrase professionnelle que vous répétez souvent ?
Les prix s’oublient mais la qualité reste.

Votre dernier temps fort ?/Vos projets ?
Après la Brafa, nous participons en mars à la Tefaf de Maastricht. En juin, ce sera Masterpiece London et en septembre, la Biennale Paris.

Bailly Gallery,
10, rue de l’Hôtel de Ville, 1204 Genève, Suisse, tél. : +41 22 827 24 24.
www.baillygallery.com


 

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne