Gazette Drouot logo print

Charles Baudelaire en haut de l’affiche

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 16 décembre 2021 - 14:00 (CET) - 7, avenue Léon Jouhaux - 31140 Saint-Alban

Deux pièces d’importance ont évoqué le poète génial, rejeté en son temps pour l’audace de ses sujets… Dont ces Fleurs du mal portant corrections et dédicace de leur auteur.

Charles Baudelaire (1821-1867), Les Fleurs du mal, Paris, Poulet-Malassis et de Broise,... Charles Baudelaire en haut de l’affiche
Charles Baudelaire (1821-1867), Les Fleurs du mal, Paris, Poulet-Malassis et de Broise, 1857, corrections de la main de l’auteur et envoi autographe à Valette ; in-12 enrichi de cinq portraits gravés de Baudelaire, reliure de maroquin  marron par Marius Michel. 
Adjugé : 33 698 

L’ouvrage phare de Baudelaire – celui par lequel est arrivé le scandale –, prend ici la forme d’une rare édition originale de 1857, par l’éditeur Poulet-Malassis et de Broise à Paris, tirée alors à 1 100 exemplaires sur vélin d’Angoulême, ainsi qu’une vingtaine sur hollande (voir l'article Édition originale du chef-d’œuvre baudelairien de la Gazette n° 44, page 162). Il s’agit d’un exemplaire de second état, avec la fameuse faute corrigée («s’enhardissant» à la page 12) ainsi que les autres communes à l’ensemble de l’édition. L’in-12, bien complet des six pièces condamnées, est relié dans un maroquin marron par le grand Marius Michel. L’un de ses attraits est également de présenter un envoi autographe de Baudelaire à Aristide-Jasmin-Hyacinthe Valette (1794-1874), son professeur de philosophie au lycée Louis-le-Grand en 1838. L’envoi au crayon fin sur la page de faux-titre est suivi d’une table des textes condamnés, comportant huit lignes, toujours de la main de Baudelaire. Si l’on précise que ces Fleurs viennent s’ajouter aux 53 exemplaires dédicacés de l’ouvrage répertoriés, on approuvera la belle enchère de 33 698 €. On se consolait, à hauteur de 5 213 €, avec une autre édition originale du poète maudit, Les Épaves, un in-12 imprimé à Bruxelles, «sous l’enseigne du coq» (pour Poulet-Malassis), en 1866. Cet exemplaire, appartenant aux 250 items tirés sur grand vergé de Hollande, s’enrichit d’un frontispice, tiré sur chine, gravé à l’eau-forte par Félicien Rops.

tableaux, mobilier et objets d'art, design, livres anciens et modernes
jeudi 16 décembre 2021 - 14:00 (CET)
7, avenue Léon Jouhaux - 31140 Saint-Alban
Fournié - Cortès
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne