facebook
Gazette Drouot logo print

Chantal Thomas

Le 31 janvier 2019, par La Gazette Drouot

Invitée de Maylis de Kerangal au festival littéraire Jardins d’hiver, l’auteur des Adieux à la reine et de L’Échange des princesses donnera une conférence à Rennes le samedi 2 février.

Chantal Thomas
Chantal Thomas
© Hermance Triay

Êtes-vous plutôt peinture, objet, photo… ?
Plutôt peinture. Mon grand-père était un peintre amateur et j’aimais jouer avec ses couleurs. J’habitais Arcachon, et il y avait à mes yeux une continuité merveilleuse entre la légèreté des aquarelles et les lumières du bord de mer. Je suis aussi très sensible à la photographie.
Votre dernier coup de cœur culturel ?
L’exposition Ito Jakuchu, au Petit Palais. Ce fut pour moi une révélation. À cause de la fragilité des œuvres, peintes sur soie, la salle était dans la pénombre. Elle favorisait un sentiment de mystère, de joie devant la beauté du monde. La peinture de Jakuchu est aussi une sagesse. C’est quelque chose qui me touche beaucoup dans l’art japonais.
Une œuvre que vous aimeriez posséder ?
Justement, j’aurais adoré que l’on me détache avec délicatesse un des rouleaux de l’exposition : Fleurs de prunier et lune, une splendeur…
L’artiste qui vous touche ?
Le sculpteur américain Joseph Cornell et ses «Boîtes d’ombre».
Tendance FIAC ou Biennale Paris?
Les deux m’intéressent.
Existe-t-il un fil conducteur dans vos acquisitions ?
Non. C’est au hasard de voyages, un coup de cœur.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne