Caroline Smulders, galeriste d'un nouveau genre

Le 15 octobre 2020, par La Gazette Drouot

L’ancienne directrice de la galerie Thaddaeus Ropac a lancé en 2007 sa propre société : une structure légère et nomade soutenant une dizaine d’artistes et ouverte aux collaborations.

Caroline Smulders

Ce qui a déclenché votre vocation ?
Une vache de Roy Lichtenstein au musée d’Art de Saint Louis, aux États-Unis, où j’ai passé un an en échange universitaire. Grâce à mon premier employeur, Daniel Templon, j’ai rencontré l’artiste quelques années plus tard. Son charisme, sa douceur et son talent sont restés gravés en moi et lorsqu’il est mort, c’est comme si j’avais perdu un ami proche, alors que nous nous connaissions à peine.

Mais si tout était à refaire, vous seriez…
La même, mais avec un grand lieu mélangeant art contemporain, design, art africain. Et dans une autre vie, fermière, car j’ai commencé à faire du commerce à 8 ans en vendant mes lapins. Le seul problème est que je ne pouvais envisager ni de les tuer ni de les manger !

Votre dernier coup de cœur ?
Une œuvre de William Kentridge repérée dans la merveilleuse exposition «Why Should I Hesitate : Sculpture» à la Norval Foundation, lieu magique près de Cape Town. J’ai imaginé tout vendre et ne vivre plus qu’avec elle…

L’artiste ou l’objet d’art que vous aimeriez présenter ?
Celui qui ferait fantasmer mes collectionneurs préférés.

La phrase professionnelle que vous répétez souvent ?
C’est souvent lorsqu’on achète au-dessus de ses moyens que l’on réalise ses meilleures acquisitions.

Vos projets ou prochains temps forts ?
Du 17 au 30 octobre, une exposition de Stephan Balkenhol, figure marquante de la sculpture contemporaine, qui a créé un ensemble spécialement pour la grande salle du palais d’Iéna. Un projet rendu possible grâce au soutien indéfectible de la galerie Thaddaeus Ropac et l’enthousiasme de Florence Fontani, responsable des événements dans ce lieu splendide.

Bureau Caroline Smulders (sur rendez-vous),
4, rue Martel, Paris Xe, tél. : 06 09 02 66 31.
www.carolinesmulders.art
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne