Camille Pépin

Le 21 mai 2020, par La Gazette Drouot

Élue compositrice de l’année aux Victoires de la musique classique 2020, elle est actuellement en résidence au Festival international de musique de Besançon, dont la 73e édition est prévue en septembre.

Camille Pépin
© Natacha Colmez-Collard

Êtes-vous plutôt peinture, objet, photo… ?
Peinture et photo ! Tout ce qui est visuel m’inspire, me nourrit, me donne matière à réfléchir et à imaginer.
Votre dernier coup de cœur culturel ?
Le concerto pour violoncelle de Marc-André Dalbavie par Jay Campbell et l’orchestre symphonique de Seattle.
Une œuvre que vous aimeriez posséder ?
Autumn Rhythm de Jackson Pollock.
L’artiste qui vous touche ?
La chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker et le réalisateur Yórgos Lánthimos.
Tendance FIAC ou Biennale Paris ?
Les deux, selon mes envies du moment !
Existe-t-il un fil conducteur dans vos acquisitions ?
L’émotion et l’intuition.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne