Gazette Drouot logo print

Bronze Ming, porcelaine du Vietnam...

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 02 octobre 2021 - 14:00 (CEST) - 45, rue du Gouvernement - 59500 Douai

Un bronze de la période Ming au style archaïsant et une porcelaine destinée au Vietnam concurrençaient une pièce anthropomorphe, caractéristique de la manière de Jean Derval.

Chine, époque Ming (1368-1644). Vase couvert en bronze de type «fanghu» quadrangulaire,... Bronze Ming, porcelaine du Vietnam...
Chine, époque Ming (1368-1644). Vase couvert en bronze de type «fanghu» quadrangulaire, orné d’un pavage de losanges centrés de perles d’émail turquoise, socle en bois, h. 26 cm.
Adjugé : 43 948 


Un vase chinois couvert en bronze a monopolisé ici tous les regards, en raison de sa forme insolite : de type «fanghu» quadrangulaire, et présentant une paroi évasée sur un haut pied, avec épaule plate surmontée d’un petit col, l’objet (h. 26 cm) reprend à l’époque Ming (1368-1644) une forme existante dès les premières dynasties de l’Empire. Mais c’était surtout son décor qui le rendait séduisant, car la pièce est entièrement agrémentée d’un pavage de losanges centrés de perles d’émail turquoise, et le couvercle surmonté de quatre oiseaux stylisés. Portant une ancienne étiquette «G&T Portier», il a finalement été adjugé 43 948 €. Beaucoup plus récent, car datant du XIXe siècle, un crachoir en porcelaine émaillée bleu blanc s’avérait être une production de la Chine pour le Vietnam ; l’accessoire (h. 17 cm, diam. 20 cm) présentant un décor d’un large paysage lacustre avec cascade, et un col cerclé de métal, a été disputé jusqu’à 20 143 €. Toujours exécutée en Chine, mais à la fin du XVIIIe siècle ou au début du suivant, une peinture en polychromie sur soie représentait une scène de jugement dernier : le roi des enfers Pingdeng, assis sur un trône devant un pavillon, entouré d’assistants et de rois-gardiens, y juge les non-vertueux promis à ses foudres. Pour cette scène édifiante (147 76 cm), il fallait avoir prévu 9 888 €. Retour en Occident avec le lot suivant : un grand vase sculptural en terre chamottée émaillée polychrome, signé à l’intérieur par Jean Derval. Cette Porteuse d’eau (h. 55,5 cm), affichant toute la fantaisie de son créateur, a reçu 10 987 €. Tout aussi joyeuse, l’huile sur carton toilé de Maximilien Luce fixait, vers 1903-1904, la Côte varoise à Saint-Clair ; situé et numéroté «509» au dos, le paysage (16,5 24 cm) est une première idée, peinte sur le motif, pour le Coup de vent, Saint-Clair (n° 584 du catalogue raisonné de l’artiste par Denise Bazetoux, vol. III, Paris, 2005). Il était à vous pour 6 775 €.

Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne