Gazette Drouot logo print

Broderie nasride

Publié le , par Anne Doridou-Heim

Cette vacation orientaliste voyait se démarquer outre des tableaux dont un Étienne Dinet (1861-1929), Coucher de soleil sur Laghouat (23,5 x 31,5 cm), de 1890, aux tons rosés admirés à 49 920 € des textiles. Une broderie ou fragment de broderie tissée dans un atelier arabo-andalou (reproduite ci-contre) retenait toutes...

Broderie nasride
Art nasride, atelier arabo-andalou, vers 1480-1580. Broderie ou fragment de broderie, 64 x 36,5 cm.
Adjugé : 128 000 €

Cette vacation orientaliste voyait se démarquer outre des tableaux dont un Étienne Dinet (1861-1929), Coucher de soleil sur Laghouat (23,5 x 31,5 cm), de 1890, aux tons rosés admirés à 49 920 € des textiles. Une broderie ou fragment de broderie tissée dans un atelier arabo-andalou (reproduite ci-contre) retenait toutes les attentions et terminait à 128 000 €. L’analyse au carbone 14 effectuée par l’IRPA (Institut royal du patrimoine artistique belge) lui donnait une datation entre 1480-1580. L’expert pense même qu’il s’agit d’une pièce réalisée immédiatement après la Reconquista du royaume andalou par le très catholique Ferdinand d’Aragon. Les artisans quittent la péninsule ibérique en masse pour traverser le détroit de Gibraltar et réinstaller leurs métiers au Maroc, mais conservent leurs traditions héritées de l’époque nasride du nom des rois musulmans qui ont fondé le royaume de Grenade et sont demeurés deux siècles et demi au pouvoir (1238-1492). Une période qui a donné naissance à un véritable foisonnement artistique, dont l’Alhambra est le joyau, et qui affectionnait pour son décor l’emploi d’un motif géométrique enchevêtré et d’une grande minutie. Sur cette pièce, les couleurs sont surlignées d’un contour noir brodé et, insigne rareté, se lit une inscription décorative, «Al Fas», dix-neuf fois répétée.

lundi 25 juin 2018 - 13:30 (CEST) - Live
Salle 1 - Hôtel Drouot - 75009
Gros & Delettrez
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne