Gazette Drouot logo print

Bijou étrusque réinterprété

Publié le , par Anne Doridou-Heim

L’exposition «Un rêve d’Italie : la collection du marquis Campana» du musée du Louvre vient de s’achever (le 18 février). Elle a permis de donner la mesure de la richesse et de la diversité de ce fonds, constitué essentiellement entre 1830 et 1850 et dispersé en 1861. C’était en effet la première fois depuis le XIXe siècle...

Vers 1860. Collier collerette en or jaune dans le goût étrusque, composé de motifs... Bijou étrusque réinterprété
Vers 1860. Collier collerette en or jaune dans le goût étrusque, composé de motifs alternés de palmettes et de pommes de pin en pampille, l. 37,5 cm, poids 85,6 g, dans un écrin à la forme de la maison Dumoret à Paris.
Adjugé : 16 744 

L’exposition «Un rêve d’Italie : la collection du marquis Campana» du musée du Louvre vient de s’achever (le 18 février). Elle a permis de donner la mesure de la richesse et de la diversité de ce fonds, constitué essentiellement entre 1830 et 1850 et dispersé en 1861. C’était en effet la première fois depuis le XIXe siècle qu’elle était de nouveau réunie. Aux côtés des magnifiques sculptures et céramiques de l’Antiquité et des peintures italiennes, une petite section retenait le regard, celle des bijoux antiques, car elle eut un impact essentiel sur les joailliers de l’époque. Les Castellani, Cesare et Tombini, pour ne citer qu’eux, redécouvrent les techniques de fabrication de ces pièces le filigrane et le grainetti par exemple et vont les exploiter avec talent. Les créations issues de leurs ateliers connaîtront un vrai succès. Ici, c’est un collier collerette en or jaune exécuté dans le goût étrusque, présentant des motifs alternés et en pampille de palmettes et pommes de pin, qui exprimait cette époque et retenait 16 744 €. Sans poinçon apparent, il était néanmoins présenté dans un écrin à la forme de la maison Dumoret, installée rue de la Paix à Paris et active essentiellement sous le second Empire. Même tendance pour la broche pendentif ornée d’un camée au profil de Jupiter, reproduite page 50 de la Gazette no 7. 10 304 € s’entrelaçaient dans ses serpents en or. 

mercredi 27 février 2019 - 11:00 (CET) - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 75009
Coutau-Bégarie
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne