Benjamin Peronnet a fait ses premiers pas au Salon du Dessin

Le 29 juin 2021, par La Gazette Drouot

Après avoir travaillé pour le Louvre et le Getty, ce passionné de dessin ancien, passé par Christie’s, fut l’assistant de Pierre Rosenberg. Sa galerie, inaugurée en 2017, a participé pour la première fois au Salon du dessin.

Benjamin Peronnet 
DR

Ce qui a déclenché votre vocation ?
J’ai bien peur qu’au départ, c’était juste pour ennuyer mes frères et sœurs qui râlaient toujours à l’idée d’aller dans les églises, musées et expositions avec mes parents, et que, peu à peu, le virus a pris. L’autre déclencheur a été les cours d’histoire du dessin à l’école du Louvre, car un jeudi sur deux nous avions un séminaire au Cabinet des dessins du musée et l’on pouvait tenir les feuilles dans nos mains. Pour moi, c’était magique.

Mais si tout était à refaire, vous seriez…
La même chose, mais il y a cent ans, à un moment où apparaissaient encore de manière régulière sur le marché des feuilles des plus grands artistes. Mais la rareté rend peut-être la chasse et la capture encore plus excitantes.

Votre dernier coup de cœur ?
L’exposition « Les origines du monde », au musée d’Orsay.

L’artiste ou l’objet d’art que vous aimeriez présenter ?
Le graal serait de trouver un dessin de Matthias Grünewald. On peut toujours rêver ! Une feuille de Pieter Jansz Saenredam ferait également l’affaire.

La phrase professionnelle que vous répétez souvent ?
Je pars à Drouot, mais je reviens dans une petite heure.

Vos projets ou prochains temps forts ?
Le Salon du dessin, auquel je participe pour la première fois, puis une nouvelle exposition sur le dessin suédois autour de 1900.

Benjamin Peronnet Fine Art,
10, rue de Louvois (2e étage), Paris IIe, tél. : 06 59 07 10 09.
www.benjaminperonnet.com
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne