Gazette Drouot logo print

Au temps des premières montres

Publié le , par Claire Papon et Sophie Reyssat
Vente le 28 septembre 2022 - 14:30 (CEST) - Hôtel des ventes, 164 bis, avenue Charles-de-Gaulle - 92200 Neuilly-sur-Seine

Ce bijou horloger de la Renaissance est l’une des pièces d’exception d’une collection aussi riche qu’éclectique.

Augsbourg, milieu du XVIe siècle. Montre horloge primitive en métal doré à arabesques... Au temps des premières montres
Augsbourg, milieu du XVIe siècle. Montre horloge primitive en métal doré à arabesques ajourées et fleurs ciselées, mouvement mécanique à remontage à clé, échappement à roue de rencontre à folio et stackfreed, platine estampillée dans un écusson du poinçon «PS», diam. 7,2 cm. 
Estimation : 12 000/18 000 


Cette montre augsbourgeoise illustre les débuts de l’horlogerie, dont l’histoire est retracée par la dispersion d’une collection réunie par un amateur entre les années 1950 et 1970. Un événement, retracé dans la Gazette n° 32 (voir l'article Cinq cents ans d’horlogerie en une collection pages 12-17). Trois siècles après l’invention de l’horloge mécanique, les premières montres font leur apparition à l’orée du XVIe. Dites «primitives», peu précises et d’ailleurs dotées d’une seule aiguille, elles représentent avant tout un objet de prestige. Les utiliser nécessite en effet de les remonter plus de deux fois par jour avec une clé, et de se référer à une horloge publique ou à un cadran solaire pour mettre à l’heure ces bijoux d’orfèvrerie que l’on porte alors autour du cou. Ce modèle est à rapprocher des montres réalisées par l’horloger Nicolas Schmidt, reçu maître à Augsbourg en 1576. La cité germanique est alors à la pointe de l’horlogerie et de l’orfèvrerie, dont l’essor va de pair avec une prospérité économique due à son statut de ville franche impériale. Elle compte pas moins de 81 horlogers. Bien qu’ils appartiennent à la même corporation que les forgerons, les serruriers, les armuriers et les fabricants de cloches, l’importance croissante de leur profession, dans la seconde moitié du XVIe siècle, leur permet de gagner en autonomie. Travaillant conjointement avec des orfèvres et des fondeurs, ils rivalisent de raffinement pour leur clientèle fortunée.

mercredi 28 septembre 2022 - 14:30 (CEST) - Live
Hôtel des ventes, 164 bis, avenue Charles-de-Gaulle - 92200 Neuilly-sur-Seine
Aguttes
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne