Gazette Drouot logo print

Au rendez-vous des têtes couronnées

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 31 mars 2022 - 14:00 (CEST) - 9, rue Pierre-Petit - 03100 Montluçon

Deux jours ont été nécessaires pour disperser les 507 monnaies d’or qui composaient la collection d’une passionnée au grand éclectisme, tant au niveau historique que géographique.

Autriche-Hongrie - principauté de Transylvanie. 5 ducats Marie-Thérèse d’Autriche,... Au rendez-vous des têtes couronnées
Autriche-Hongrie - principauté de Transylvanie. 5 ducats Marie-Thérèse d’Autriche, 1759, avers buste drapé, cheveux bouclés, profil à droite, au revers écusson couronné avec les blasons de l’Empire des Habsbourg posé au centre d’une aigle bicéphale, diam. 4,1 cm, 17,49 g.
Adjugé : 106 800 

Le trésor de la dame dormait dans une boîte à chaussures rangée au fond d’un coffre personnel, et recélait de beaux exemples de monnaies frappées par les souverains de toute l’Europe (voir l'article Monnaies de souverains de la Gazette n° 12, page 123). Au total, c’est 1 636 849 € récoltés, avec, à la première place, les 106 800 € inscrits par cette pièce de 5 ducats de Marie-Thérèse d’Autriche (1740 à 1780), frappée en 1759 en principauté de Transylvanie, alors sous domination des Habsbourg. L’impératrice est représentée sur l’avers, buste drapé, les cheveux bouclés et profil à droite (diam. 4,1 cm, 17,49 g). Toujours issu de l’Empire austro-hongrois, bien illustré ici, un spectaculaire 10 ducats d’or de Ferdinand III de Habsbourg, roi de Hongrie et de Bohême (1637 à 1657), archiduc d’Autriche, frappé en 1648 par l’atelier de Brunn, récoltait 97 800 € (diam. 42 cm, 34,66 g). À 63 600 €, tintait une monnaie de 8 ducats frappée à Nuremberg en 1698, insolite monnaie carrée commémorant le traité de Rijswijk signé cette année-là, acte clôturant la guerre entre la ligue d’Augsbourg et Louis XIV. On y voit d’ailleurs la Paix debout sur un piédestal à l’avers (4,3 4,3 cm, 27,93 g)… Pour l’Angleterre brillaient deux monnaies frappées à l’effigie d’Elisabeth (1558 à 1603) : d’abord un souverain d’or avec l’image de la reine couronnée et assise de face sur le trône (diam. 4,32 cm, 15,41 g), valant 50 400 €. Et aussi, à 42 600 €, une couronne d’or au «vieux buste» de la reine, avec fraise et tenue ornementée (3,78 cm, 10,93 g). Direction le royaume de Sardaigne ensuite, avec un spectaculaire 5 doppia de Charles-Emmanuel III (1730 à 1773), de 1755 (41,5 cm, 48,24 g) et échangé contre 51 000 €. La Russie des tsars n’était pas non plus oubliée, avec un rarissime 10 roubles de 1756, du règne d’Elisabeth (1741 à 1761), d’un atelier de Saint-Pétersbourg et issu d’un faible tirage (31,50 mm, 16,67 g) : il pouvait prétendre à 43 200 €.
 

Nuremberg, 8 ducats, 1698, monnaie carrée, commémorative du traité de Rijswijk, la Paix debout sur un piédestal, à ses pieds deux chérubin
Nuremberg, 8 ducats, 1698, monnaie carrée, commémorative du traité de Rijswijk, la Paix debout sur un piédestal, à ses pieds deux chérubins portant boucliers avec blasons, au revers vue générale de la ville de Nuremberg, au-dessus soleil irradiant avec inscription hébraïque «Jehova», légende dans un cartouche, 4,3 4,3 cm, 27,93 g.
Adjugé : 63 600 
Monnaies
jeudi 31 mars 2022 - 14:00 (CEST)
9, rue Pierre-Petit - 03100 Montluçon
Sylvie Dagot
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne