Gazette Drouot logo print

Artgenève a soufflé ses dix bougies sur une note d'optimisme

Publié le , par Vanessa Schmitz-Grucker

Après deux ans d’absence, Artgenève a pu fêter comme il se doit son 10e anniversaire, abritée par le Palexpo.

Christian Gonzenbach (né en 1975), Domestication du feu (Ford Diesel), 2021, céramique... Artgenève a soufflé ses dix bougies sur une note d'optimisme
Christian Gonzenbach (né en 1975), Domestication du feu (Ford Diesel), 2021, céramique émaillée, 64 45 45 cm.
© Christian Gonzenbach

Du 3 au 6 mars, 21 000 visiteurs ont arpenté les allées investies par 88 galeries, conservant son habituel format à taille humaine. Privés d’événements pour cause de pandémie, les galeristes l’attendaient d’autant plus fébrilement que le salon avait été reporté de janvier à mars et que le conflit russo-ukrainien ouvrait un nouveau chapitre d’incertitudes. Certains exposants suisses ne cachent pas avoir été pessimistes au départ, convaincus que le lourd climat international refroidirait les visiteurs comme les acheteurs. Mais il n’en fut rien, ainsi que l’avait pressenti Thomas Hug, fondateur et directeur d’Artgenève : «Nous étions animés par un sentiment optimiste. La magie d’une certaine reprise de l’activité. Et avec de nouveaux participants remarquables comme Thaddaeus Ropac, Emmanuel Perrotin ou Chantal Crousel. Mais tout cela est tellement dérisoire, comparé à l’actualité internationale… Notre clientèle est plutôt suisse et française. Je ne pense pas que les événements actuels aient un impact fort sur la fréquentation.» Malgré la discrétion des marchands, les sourires, notamment celui de Xippas, en disaient long sur les transactions conclues. Art contemporain oblige, les NFT se sont invités à la fête. Le Genevois Philippe Cramer en a vendu une trentaine autour de 1 000 CHF pièce. Sur le stand de Simon Studer, l’actualité s’est immiscée : le galeriste suisse a vendu une céramique de son compatriote Christian Gonzenbach, une transaction dont il réserve 20 % du prix à l’Ukraine. Artgenève s’en tire bien. Espérons que l’élan se maintienne et résiste au calendrier d’ores et déjà chargé de mai-juin.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne