Gazette Drouot logo print

Art Paris fait rimer art avec environnement

Publié le , par Vanessa Schmitz-Grucker

Encouragée par le succès de son édition de septembre 2021, qui a inauguré le Grand Palais éphémère au Champ-de-Mars et attiré un nombre record de 72 745 visiteurs, Art Paris rebondit ce printemps, avec une liste de 130 galeries de haut vol provenant d’une vingtaine de pays.

Art Paris fait rimer art avec environnement
Paul Rebeyrolle (1926 – 2005), Après l’incendie, 2000. Galerie Jeanne Bucher Jaeger

Cette 24e édition, du 7 au 10 avril, est placée sous le signe de l’écologie. L’atout phare d’Art Paris 2022 se niche dans l’écoconception, une première mondiale dans le monde des foires et salons d’art. Art Paris a fait appel à l’agence Karbone Prod, en collaboration avec le cabinet Solinnen et l’association Art of Change 21, pour cette démarche pionnière qui bénéficie du soutien financier de l’Ademe, l’agence de transition écologique, en vue de pérenniser l’outil d’écconception pour les foires d’art. Afin de réduire l’impact environnemental d’Art Paris et, à titre d’exemple, le coton des cimaises sera valorisé en matériel isolant pour la construction, la moquette des allées sera transformée en matériau combustible, les halogènes seront changés en LED ou COB et les bouteilles en plastique prohibées dans l’espace restauration. Côté programme, la foire accueille 17 expositions personnelles d’artistes modernes, contemporains ou émergents. La galerie Lelong, l’Opera Gallery et Xippas sont de la partie. Parmi les nouveaux exposants, Jacques Bailly (Paris) confie être séduit par le «positionnement d’Art Paris», très contemporain, tout en restant ouvert à l’art moderne. Son stand fait dialoguer les œuvres d’Olivier Debré avec celles d’André Masson, dont les huiles et sable sur toile avaient impressionné Pollock et préfiguré l’expressionnisme abstrait américain.

www.artparis.com

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne