Arme de précision

Le 17 octobre 2019, par Sylvain Alliod

Cela fait une quinzaine d’années que Banksy est un trublion du marché de l’art, jouant de son anonymat et de ses coups médiatiques pour faire monter sa cote, malgré ses dénégations. Un nouveau seuil a été franchi le 3 octobre dernier. Ce pochoir pourrait en profiter.

Banksy, Precision Bombing, 2000, peinture aérosol et pochoir sur toile marouflée sur panneau, signée dans l’œuvre au pochoir, avec divers tests de pochoir au dos, 26 46 cm.
Estimation : 90 000/150 000 

Au moment où Banksy vient de remporter un nouveau record mondial, pas moins de onze numéros lui sont associés dans une vente à Drouot, tout entière dédiée à l’art urbain. Ce pochoir réalisé en 2000 en constitue l’acmé. Intitulé Precision Bombing, il met en scène un groupe d’hommes s’apprêtant à s’engouffrer dans une automobile sous le viseur d’une arme, le spectateur étant juste à la place du tireur. Dérangeant ? Sans doute, d’autant que le titre renvoie à une tactique militaire, développée lors des tout premiers bombardements aériens visant à limiter victimes et dégâts collatéraux. Soit le mythe de la guerre propre, vendu à outrance (et avec les limites que l’on sait) par l’État-Major américain sur CNN durant la guerre du Golfe… Avec Banksy, bien sûr, la guerilla se fait urbaine, la première apparition de ce pochoir ayant eu lieu dans la rue, sur un mur londonien. Le pochoir est le mode opératoire favori de l’artiste, une technique permettant de travailler rapidement et partout, y compris sur une toile comme ici, un Precision Bombing de fait unique dans son format. L’œuvre qui a enregistré 9,9 M£ (soit 11,1 M€) le 3 octobre dernier est d’une nature tout autre et fait figure d’exception, prenant l’allure d’une véritable Sixtine peinte à l’huile, très achevée, au format de la peinture d’histoire. Ce Devolved Parliament semble décrire la chambre des Communes à l’heure d’une autre superproduction, La Planète des singes, les aimables primates ayant remplacé sur les bancs de la vénérable assemblée les hommes politiques. Une image qui ne pouvait que toucher sa cible en plein débat parlementaire autour du Brexit. Pourtant, l’œuvre date de 2009 et avait été présentée la même année au musée de Bristol, sous le titre Question Time (La Séance des questions). Depuis, son auteur l’a retouchée et retitrée pour qu’elle soit exposée le 19 mars 2019, à l’époque date supposée de la sortie de l’Union. L’artiste s’en est lui-même vanté sur Instagram : «Prix record pour une peinture de Banksy atteint ce soir. Dommage, elle ne m’appartenait plus». Un regret relatif puisque ce prix stratosphérique, enregistré très au-dessus du précédent record (1,87 M$, soit 1,7 M€) en 2008, vient renforcer son statut de superstar de la scène contemporaine du street art. Bankable Banksy, serait on tenté de dire, le piège du système marchand capitaliste se refermant sur celui qui le dénonce invariablement. Mais en est-ce vraiment un lorsque l’on voit comment l’artiste se joue et se déjoue des règles ? Assurément, un as du Precision Bombing

lundi 21 octobre 2019 - 15:00 - Live
Salle 1 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75009
Digard Auction
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne