Gazette Drouot logo print

Argy-Rousseau : à la lumière de l’art déco

Publié le , par Caroline Legrand
Vente le 10 février 2023 - 13:00 (CET) - 9, rue Pierre-Corneille - 27700 Les Andelys

Passionné par les arts et les sciences, Argy-Rousseau donna naissance à des luminaires singuliers et éminemment modernes, telle cette veilleuse au décor stylisé.

Gabriel Argy-Rousseau (1885-1953), veilleuse en pâte de verre à décor double face... Argy-Rousseau : à la lumière de l’art déco
Gabriel Argy-Rousseau (1885-1953), veilleuse en pâte de verre à décor double face d’étoile et de fleur à pétales rayonnants, 1928, signée «G. Argy-Rousseau», monture en fer forgé, h. 15 cm.
Estimation : 6 000/8 000 
Certains y verront un coquillage, d’autres une carapace… Pour Gabriel Argy-Rousseau, cette veilleuse de 1928 est l’aboutissement de ses recherches sur l’abstraction, débutées quatre ans auparavant, en pleine ascension de l’art déco. À décor étoilé bleuté sur deux faces  symétriques, elle s’orne d’un motif à la stylisation géométrique extrême, qui se développe en faisceaux effilés s’écartant de son cœur en forme de fleur aux pétales rouges rayonnants. Au sommet de son art, Argy-Rousseau utilise mieux que jamais la lumière pour faire entrer ses  créations –  et en particulier ses veilleuses enfermant entièrement l’ampoule – dans la troisième dimension. Grâce à celle-ci, elles prennent tout leur volume et s’animent, à l’image d’une autre de 1928, à décor d’une danseuse sous les projecteurs, issue de la même collection et proposée à 6 000/8 000 €. Ces deux modèles sont illustrés en page 128 de l’ouvrage G. Argy-Rousseau par Janine Bloch-Dermant (Éditions de l’Amateur, 1990). Éternel curieux, l’artiste aux talents mutiples s’est d’ailleurs intéressé à la photographie instantanée des couleurs, pour laquelle il a déposé un brevet. Depuis la fin du XIXe siècle, les verriers de l’école de Nancy ont judicieusement utilisé l’invention de la lampe incandescente par Thomas Edison, en 1879, en créant des ouvrages décoratifs novateurs, rapidement devenus de précieux objets familiers. Longtemps, l’art nouveau s’est accaparé le domaine du luminaire mais, dans les années 1920, et grâce à des artisans comme Argy-Rousseau, la spécialité va se renouveler.
Maître de la matière.
Passé tout d’abord par l’école Breguet, Joseph-Gabriel Rousseau entre en 1902 à celle de Sèvres, où ce passionné d’art, mais aussi de physique et de chimie, suivra durant quatre ans une formation technique primordiale pour la suite de sa carrière. Il y rencontre son futur ami Nicolas Platon-Argyriades, dont il épousera quelques années plus tard la sœur, Marianne, une musicienne de talent : il signera à partir de ce moment «Argy-Rousseau», en collant les premières lettres du nom de famille de son épouse à son propre patronyme. À Sèvres toujours, Henry Cros, le redécouvreur de l’antique pâte de verre, l’initie à cette technique qui sera l’objet de ses recherches pour les années suivantes. Dès la fin de la guerre, Argy-Rousseau expose aux différents salons avec succès, inaugurant notamment en 1919 ses premières veilleuses, au début  simples transformations de lampes puis véritables créations réalisées en pâte de verre, un matériau rare dans le domaine du luminaire. En 1921, son association avec Gustave Moser-Millot permet de développer un peu plus son entreprise et d’intégrer de nouveaux ateliers dans le  18e arrondissement, plus grands et mieux adaptés aux fours à moufle qu’il conçoit lui-même. Il met au point une technique unique, qui consiste à poser sur le moule réfractaire déjà cuit une poudre colorée aux oxydes métalliques, obtenue par broyage de verre et mélangée à une pâte malléable. La pièce est à nouveau passée à 1 000/1 200 °C afin de la vitrifier. Puis le moule est brisé, pour les œuvres uniques, ou réutilisé, pour celles en série. Argy-Rousseau donne ainsi naissance à de véritables sculptures sur verre, colorées en surface, aux formes et aux décors toujours variés. 
vendredi 10 février 2023 - 13:00 (CET) - Live
9, rue Pierre-Corneille - 27700 Les Andelys
Les Andelys Enchères
Lire les articles liés à la vente
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne