Gazette Drouot logo print

Antica Namur, dans la cour des grands

Publié le , par Valentin Grivet

Des marchands toujours plus nombreux, une clientèle solide, des ventes dynamiques : au fil des années, Antica Namur, en Belgique, a su s’imposer parmi les foires qui comptent. Bilan d’une 42e édition qui a tenu ses promesses.

Stand de la galerie Arnaud et Sylvie de Spa. Antica Namur, dans la cour des grands
Stand de la galerie Arnaud et Sylvie de Spa.
© EDU - Antica Namur 2018
À l’heure où certains grands salons d’antiquaires peinent à remplir leurs stands, Antica Namur affichait complet dès le printemps. Pour l’occasion, la surface d’exposition a même été étendue, passant de 8 000 à 10 000 mètres carrés, grâce à l’annexion du second hall de Namur Expo. «Nous avons une longue liste d’attente. C’est devenu un rendez-vous incontournable, en amont de la Brafa, à Bruxelles, et de la Tefaf, à Maastricht, qui ont lieu respectivement en janvier et en mars», se réjouit Luc Darte, responsable de la manifestation belge depuis vingt-six ans. Les raisons de ce succès sont nombreuses. La première est d’avoir réussi, tout en grandissant, à préserver ce qui fait l’âme de ce salon créé en 1977 : une ambiance chaleureuse et décontractée, sans prétention, y compris le soir du vernissage, qui attire 3 000 personnes.…
Ce contenu est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous