Amy Cappellazzo

Le 19 décembre 2019, par Agathe Albi-Gervy

Vétérane du monde des enchères, elle s’est en effet vu offrir la direction de la division «fine arts» de Sotheby’s monde.

photo artnet

Nouvel épisode du feuilleton Sotheby’s : après une série de départs et quelques arrivées, c’est un mouvement interne qui fournit la péripétie de la semaine. Vétérane du monde des enchères, Amy Cappellazzo s’est en effet vu offrir la direction de la division «fine arts», de Sotheby’s monde. Une nomination qui s’inscrit dans la réorganisation de la société initiée par le tout nouveau directeur exécutif de la maison de ventes, Charles Stewart, et fortement encouragée par son nouveau propriétaire, Patrick Drahi. Amy Cappellazzo prend en réalité la direction de l’une des deux grandes sections autour desquelles s’organiseront désormais l’ensemble des départements. De l’autre section, nommée «luxury, art and objects», on attend encore de connaître l’identité du nouveau directeur. Les «fine arts» ont été étendus pour englober ventes privées, arts anciens et du XIXe siècle, arts européens, estampes et photographies. Pour contrôler ce vaste domaine, l’Américaine usera de sa solide expérience, forgée de 2001 à 2014 chez Christie’s New York, en tant que directrice du développement au département d’art d’après-guerre et contemporain, et depuis 2016 chez Sotheby’s, en tant que vice-présidente de la section «fine arts». Née en 1967 à Buffalo, diplômée du Pratt Institute et de la New York University, elle a également cofondé l’agence de conseil Art Agency Partners, achetée par Sotheby’s en 2016.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne