facebook
Gazette Drouot logo print

Alliances réussies

Le 07 décembre 2018, par Anne Doridou-Heim

Les grands joailliers français ont su à l’époque art déco jouer de toutes les possibilités que leur offraient les pierres dures  ainsi que le corail , pour créer de petites merveilles de préciosité, qui près d’un siècle plus tard suscitent toujours autant d’envie. Seulement «attribuée» à la maison Cartier, cette élégante…

Alliances réussies
 

Les grands joailliers français ont su à l’époque art déco jouer de toutes les possibilités que leur offraient les pierres dures  ainsi que le corail , pour créer de petites merveilles de préciosité, qui près d’un siècle plus tard suscitent toujours autant d’envie. Seulement «attribuée» à la maison Cartier, cette élégante paire de pendants d’oreilles en or réalisée vers 1922, composée d’une chenille décorée de jade, de perles fines, d’onyx, de corail, de motifs laqués et sublimée de l’éclat de diamants brillantés, se rapprochait de la rue de la Paix en suspendant 142 912 €. Ce bijou ne passait pas inaperçu jeudi 29 novembre à Drouot, au milieu d’un programme important  récompensé, en incluant la vacation de vendredi, de plus de 1,66 M€  composé par la maison Thierry de Maigret (Vendôme Expertise).

bijoux, montres, objets de vitrine, orfèvrerie
jeudi 29 novembre 2018 - 14:00 (CET) - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 75009
Thierry de Maigret
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne