facebook
Gazette Drouot logo print

Allégorie de la peinture

Le 06 décembre 2018, par Anne Doridou-Heim

Ces Grâces éclairaient de leur douce carnation la page 74 de la Gazette n° 41. Peintes en 1772 par Louis-Jean-François Lagrenée, dit l’Aîné (1725-1805), sur une toile ovale titrée la Peinture animée des Grâces (59,5 x 48,5 cm), elles retenaient 63 800 €, vendredi 30 novembre à Drouot, chez Ferri (Cabinet Turquin). La peinture…

Allégorie de la peinture
 

Ces Grâces éclairaient de leur douce carnation la page 74 de la Gazette n° 41. Peintes en 1772 par Louis-Jean-François Lagrenée, dit l’Aîné (1725-1805), sur une toile ovale titrée la Peinture animée des Grâces (59,5 x 48,5 cm), elles retenaient 63 800 €, vendredi 30 novembre à Drouot, chez Ferri (Cabinet Turquin). La peinture occupe la troisième place, une situation très enviable, dans la classification des arts. Celle-ci en compte neuf depuis l’Antiquité grecque, en référence aux neuf muses, filles de Zeus, parrainant l’éloquence, la poésie, la tragédie, la comédie… Lagrenée s’est fait une spécialité des représentations allégoriques, dans un esprit totalement XVIIIe siècle.

tableaux, mobilier et objets d'art, armes, militaria, souvenirs historiques, Extrême-Orient, miniatures anciennes
vendredi 30 novembre 2018 - 13:30 (CET) - Live
Salle 5-6 - Hôtel Drouot - 75009
Ferri & Associés
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne