Gazette Drouot logo print

Alberto Giacometti et Jean-Michel Frank

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 14 juin 2022 - 14:00 (CEST) - 31, boulevard d'Alsace - 06400 Cannes

Lors de la très sélective session baptisée «Morceaux choisis», trônait un exemplaire du lampadaire de Giacometti, doté d’un beau pedigree, mais aussi une toile emblématique de Blanche Hoschedé-Monet.

Alberto Giacometti (1901-1966), lampadaire modèle Figure ou Tête de femme, vers 1933-1934,... Alberto Giacometti  et Jean-Michel Frank
Alberto Giacometti (1901-1966), lampadaire modèle Figure ou Tête de femme, vers 1933-1934, bronze patiné, monogrammé « AG » et numéroté « 068 » sur le pied, h. 154,3 cm.
Adjugé : 448 500 

© Succession Alberto Giacometti / Adagp, Paris 2022

448 500 € : c’est vers ces sommets que s’est hissée la fameuse création d’Alberto Giacometti, vue dans la Gazette n° 23 (voir l'article Alberto Giacometti, une figure connue, page 166), et ce à partir d’une estimation haute de 150 000 €. Il faut avouer que l’artefact au style archaïsant, reconnaissable entre tous, est passé par la collection d’une amatrice éclairée des années 1930 : Madeleine Lemoine, belle-fille de Jeanne Lanvin. Ce lampadaire du modèle Figure ou Tête de femme a été réalisé vers 1933-1934, en bronze patiné monogrammé «AG» et numéroté «068» sur le pied (h. 154,3 cm), à partir de la version en plâtre imaginée pour le décorateur Jean-Michel Frank. Il était bien sûr présenté avec un certificat de la Fondation Giacometti. Provenant de la même collection par descendance, le lot suivant nous ramenait dans l’univers postimpressionniste, puisqu’il prenait la forme d’une composition de la fin de la vie de Blanche Hoschedé-Monet. Adjugée 53 950 €, la toile représente  La Grande Allée du jardin de Giverny, signée en bas à gauche et datée «46» (52 92 cm) ; on y reconnaît l’axe principal du célèbre parc créé par l’illustre beau-père de la peintre. Dans la vente cannoise, la présence d’un ensemble des quarante-quatre tableaux issus de la collection d’un antiquaire a également attisé les passions, puisqu’il sera vendu pour un montant total de 190 000 €. Les artistes orientalistes s’y distinguaient, notamment Eugène Flandin avec une Scène de rue en Turquie, toile signée (50 60,5 cm), décrochée contre 27 300 €. Ou encore, à 15 600 €, Paul Dominique Philippoteaux saisissant avec bonheur des Cavaliers arabes à l’abreuvoir (65 80,5 cm). Enfin, on conclura sur les 18 850 € obtenus par une étonnante lampe, formée d’un vase «Hu» en jade de la période Jiaqing (fin du XVIIIe ou début du XIXe siècle), complété vers 1930 d’un abat-jour fait de plaques d’agates (h. totale 40,5 cm).

mardi 14 juin 2022 - 14:00 (CEST) - Live
31, boulevard d'Alsace - 06400 Cannes
Pichon & Noudel-Deniau (Azur Enchères)
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne