À Marseille, Art-o-Rama se réinvente

Le 23 juillet 2020, par Agathe Albi-Gervy

À Marseille, Art-o-Rama a dû lui aussi s’adapter à la situation sanitaire en lançant une version en ligne du 28 au 30 août, intitulée le Salon immatériel.

Art-o-Rama 2019
© Jean Christophe Lett

Le salon d’art contemporain Art-o-Rama, qui anime chaque été les rues de Marseille, a dû lui aussi s’adapter à la situation sanitaire. Il lance ainsi une version en ligne du 28 au 30 août, intitulée le Salon immatériel (www.art-o-rama.fr). L’identité des quarante galeries participantes sera connue prochainement. Art-o-Rama lance parallèlement cinq projets interconnectés qui se tiendront dès cet été dans le cadre de Manifesta 13 Les Parallèles du Sud : Art-o-Rama Jukebox (playlist musicale en ligne depuis le 15 juillet sur Spotify, Deezer et art-o-rama.fr), La voix du collectionneur (podcasts à écouter sur le site du salon dès le 28 août), Tout le monde (série de performances à Marseille du 27 au 31 août), Meridional Contrast (exposition ouverte à la Friche la Belle de Mai du 28 août au 1er novembre) et «Avec le vent…» (exposition éphémère visible en mer, dimanche 30 août, depuis différents points de vue à Marseille).

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne