Gazette Drouot logo print

À Lyon, Mammouthmania et culture d’entreprise

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 16 décembre 2017 - 14:30 (CET) - 13 bis, place Jules-Ferry - 69006 Lyon

Depuis le 16 novembre dernier, la star incontestée de Lyon était bien ce squelette de mammouth, auquel rendaient hommage, dans sa tanière de l’ancienne gare des Brotteaux, nombre de reportages écrits ou télévisés et autres promenades scolaires. Sous le feu des enchères, ce fossile imposant, étudié dans le Zoom de la Gazette...

Squelette complet de mammouth Mammuthus primigenius, Pléistocène tardif, Sibérie,... À Lyon, Mammouthmania et culture d’entreprise
Squelette complet de mammouth Mammuthus primigenius, Pléistocène tardif, Sibérie, h. 3,40 m environ, l. 5,30 m, poids estimé 1 400 kg.
Adjugé : 548 250 €

Depuis le 16 novembre dernier, la star incontestée de Lyon était bien ce squelette de mammouth, auquel rendaient hommage, dans sa tanière de l’ancienne gare des Brotteaux, nombre de reportages écrits ou télévisés et autres promenades scolaires. Sous le feu des enchères, ce fossile imposant, étudié dans le Zoom de la Gazette n° 43 page 26, n’a pas trompé les espérances de ses admirateurs, en décrochant 548 250 €, soit un peu plus que l’estimation maximale. Rappelons qu’il y a un an la maison Aguttes avait déjà adjugé un monstre antédiluvien avec la vente d’un squelette de dinosaure Allosaurus pour 1 128 000 €. Cette fois-ci, l’animal était complet à 80 %, pour une envergure de 5,30 mètres, et une hauteur de 3,40 mètres ; et ses seules défenses d’ivoire mesuraient plus de 3 mètres de long. Tirée du permafrost sibérien, cette pièce muséale a été acquise par un entrepreneur de Strasbourg, Pierre-Étienne Bindschedler, qui souhaitait que ce squelette hors du commun rejoigne le siège de son entreprise, la Société des produits et revêtements d’étanchéité Mammouth (Soprema). Car l’animal disparu a donné son nom au revêtement de toile de jute, recouvert de bitume, mis au point par son arrière-grand-père, fondateur de la maison, dont le logo est bien sûr un mammouth… Le pachyderme laineux semble d’ailleurs devenir la nouvelle coqueluche des artisans, depuis que le premier squelette complet de l’espèce a été acheté en 2006 par la Cave des vignerons de Montfrin, dans le Gard, qui a depuis basé sa communication sur ce sympathique représentant de l’âge de glace. Rappelons aussi qu’il interpelle depuis une décennie les collectionneurs d’art contemporain ; l’un d’entre eux adopta l’un de ses squelettes pour 312 000 € chez Christie’s à Paris en 2007. L’autre consécration vient des artistes vedettes d’aujourd’hui, tel Damien Hirst, dont le très doré Gone but not Forgotten a été cédé dans une vente caritative 11 M€ en mai 2014 à Cannes. 

samedi 16 décembre 2017 - 14:30 (CET) - Live
13 bis, place Jules-Ferry - 69006 Lyon
Aguttes
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne