Gazette Drouot logo print

6 questions à la mezzo-soprano Marie-Andrée Bouchard-Lesieur

Publié le , par La Gazette Drouot

La jeune mezzo-soprano française est à l’affiche de Wozzeck sur la scène de l’opéra Bastille jusqu’au 30 mars, dans le rôle de Margret.

6 questions à la mezzo-soprano Marie-Andrée Bouchard-Lesieur
© Romane Bégon

Êtes-vous plutôt peinture, objet, photo… ?
Je dirais peinture. Le peintre est à la fois le compositeur et l’interprète, et d’un certain côté je l’envie ! La peinture me rappelle également ma façon d’envisager la voix et de travailler un rôle. Je pense ma voix comme une palette, et j’imagine que cela m’aide à apprivoiser un tableau.
Votre dernier coup de cœur culturel ?
La collection des frères Morozov à la fondation Louis Vuitton, notamment la découverte de peintres russes que je ne connaissais pas ! Korovine, Serov et un vrai coup de cœur pour Mikhaïl Vroubel.
Une œuvre que vous aimeriez posséder ?
La Pietà de Michel-Ange. Plus qu’une œuvre d’art, c’est une vraie pièce de dévotion. Elle transcende ce qu’elle représente.
L’artiste qui vous touche ?
Si je devais en citer quelques-uns, je dirais : Le Greco pour sa modernité, l’intensité de ses couleurs et les climats qu’il arrive à créer. Schiele me bouscule ; Bosch me fascine et me paraît inépuisable. Et le génie raffiné de Botticelli est pour moi un summum de beauté !
Tendance FIAC ou Biennale Paris?
Biennale sans hésitation ! J’ai toujours été moins attirée par l’art contemporain. Et surtout, j’affectionne également le mobilier d’art et la joaillerie.
Existe-t-il un fil conducteur dans vos acquisitions ?
Je fonctionne plutôt au coup de cœur, avec une petite préférence pour l’art religieux. Une « collection » est pour moi personnelle et se crée au fil des rencontres avec les œuvres et les artistes.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne