Gazette Drouot logo print

6 questions à Albina du Boisrouvray

Publié le , par La Gazette Drouot

Modèle d’engagement humanitaire et écologique, l’ancienne productrice de cinéma publie le récit d’un parcours personnel hors du commun, marqué par la mort tragique de son fils. 

© Karine Bauzin 6 questions à Albina du Boisrouvray
© Karine Bauzin

Êtes-vous plutôt peinture, objet, photo… ?
J’aime autant la peinture, les objets que la photo. Mais le souvenir
ou le contexte de la création d’une œuvre sont déterminants car ils lui donnent de la profondeur. Sans cela, il me semble difficile de l’apprécier
à sa juste valeur.

Votre dernier coup de cœur culturel ?
Le tableau d’un artiste birman montrant des moinillons de dos courant dans leur toge safran en pleine campagne. Cette liberté renvoie à ceux qui se battent pour elle.
Une œuvre que vous aimeriez posséder ?
Un morceau de roche de Nazca. Situées dans le sud du Pérou, les lignes de Nazca, ou «géoglyphes», sont l’une des zones archéologiques les plus impressionnantes au monde.
L’artiste qui vous touche ?
Le photographe humaniste franco-brésilien Sebastião Salgado.
Pendant sept 
ans, il a sillonné l’Amazonie brésilienne en photographiant les fleuves, la forêt, les montagnes et les peuples qui y vivent. Ce travail colossal est saisissant : par son art, il protège les populations indigènes qui font face aux assauts répétés du monde extérieur.
Tendance Art Paris Art Fair ou Fine Arts Paris ?
Art Paris Art Fair pour avoir fait le choix d’un engagement fort en faveur de l’environnement. J’aime cette volonté de valoriser les artistes et les œuvres qui relèvent le défi de la crise écologique. Cette foire s’inscrit dans une démarche écoresponsable et interroge notre rapport au vivant et à la nature.
Existe-t-il un fil conducteur dans vos acquisitions ?
Les œuvres que je possède me font du bien, m’apaisent et me touchent de par leur lien avec mes propres préoccupations et mon travail.
Il y a bien entendu l’expérience esthétique, mais ce qui prime avant tout,
ce sont les émotions très personnelles que je peux ressentir.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne