30e printemps de septembre à Toulouse

Le 28 septembre 2021, par Virginie Huet
Shiva Khosravi (née en 1987), Don’t Let Your Hair with the Wind Blow, 2020, Still, vidéo 5 min 32.


Voilà trente ans que le Printemps de septembre met l’art contemporain au cœur de la ville. Passée de Cahors à Toulouse, la Biennale d’automne fondée en 1991 par la collectionneuse Marie-Thérèse Perrin surprend encore. En témoigne cette édition anniversaire placée, pour la cinquième et dernière fois, sous la direction artistique de Christian Bernard, longtemps à la tête du Mamco de Genève. Invités à « affecter » un mois durant la « géographie labyrinthique » de la Ville rose et sa périphérie, une cinquantaine d’artistes se tiennent debout « sur les cendres de l’hacienda », en référence au texte situationniste d’Ivan Chtcheglov. Gratuit, le tour complet compte vingt-huit étapes réparties sur les rives droite et gauche, assorties d’une batterie de concerts, performances et projections. Arrêts recommandés devant les sculptures discrètes de Katinka Bock et de Toni Grand, disparu en 2005, esquissant un « Pas de deux » dans le réfectoire gothique du couvent des Jacobins ; les gouaches géniales et simples de Silvia Bächli courant le long des murs de la fondation Espace Écureuil pour l’art contemporain, occupée au sous-sol par Maria Tackman et ses collectes pauvres ; les collages peints de Moshekwa Langa mêlant petite et grande histoires à la chapelle des Cordeliers ; les radiateurs automobiles balafrés d’Éric Baudart et le congélateur désossé de Gyan Panchal à l’hôpital désaffecté de La Grave ; les enseignes lumineuses de Franck Scurti ondulant comme des reflets dans l’eau sur les façades du quartier Saint-Cyprien… Escale prolongée aux Abattoirs, où les toiles pop et rococo de Miryam Haddad croisent, entre autres, les spectres radieux de Miriam Cahn, et un plan fixe de Shiva Khosravi (Don’t Let Your Hair with the Wind Blow, 2020), allusion à la condition féminine en Iran. Trois filles de dos y scrutent le lac Léman pendant que le vent joue dans leurs chevelures brunes.

Accueil du festival :
2, quai de la Daurade, Toulouse (31), tél. : 05 61 14 23 51.
Jusqu’au 17 octobre 2021.
www.printempsdeseptembre.com
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne