Gazette Drouot logo print

«H» comme Hartung… et Haring

Publié le , par Claire Papon
Vente le 27 juin 2022 - 14:30 (CEST) - 3, rue Rossini - 75009 Paris

Cette vente d’art d’après-guerre et contemporain accueille quelques figures majeures, dont Hans Hartung.

Hans Hartung (1904-1989), T1965-H10, 1965, acrylique et grattage sur toile, 100 x 81 cm.Estimation :... «H» comme Hartung…  et Haring
Hans Hartung (1904-1989), T1965-H10, 1965, acrylique et grattage sur toile, 100 81 cm.
Estimation : 100 000/150 000 €
Adjugé : 195 000 
© Hans Hartung / Adagp, Paris 2022

De retour à Paris, en 1945, après avoir combattu pour la France pendant la guerre et obtenu la nationalité française, Hans Hartung expose ses toiles et obtient la reconnaissance de son travail. Aux minutieuses mises au carreau de ses dessins reportées à l’huile sur de plus grands formats succèdent, à partir des années 1960, des acryliques, un médium plus facile à manier et qui lui ouvre de nouvelles possibilités plastiques. La mise au carreau est laissée de côté au profit d’une intervention directe sur la toile, retravaillée par le grattage dans la matière fraîche, ce qui permet de découvrir la couche picturale inférieure. Ainsi, dans T1965-H10, le jeu de contraste et de lumière est produit par l’apparition de la couche jaune clair sous la composition d’un bleu roi intense, lui-même souligné par l’aplat central de noir profond. Du 11 octobre 2019 au 1er mars 2020, le musée d’Art moderne de la Ville de Paris offrait un nouveau regard sur l’ensemble de l’œuvre de Hans Hartung, précurseur de l’abstraction. Parmi les autres œuvres sur lesquelles on pourra tenter sa chance, une toile d’Olivier Debré, Jaune (doré) d’automne (vers 1976-1977), s’avance à 50 000/80 000 €, une encaustique sur toile de Philippe Cognée, Bibliothèque, 2002, à 18 000/25 000 €, un feutre sur papier de couleur de Keith Haring, Les Voleurs de pyramides, 1983 à 200 000/250 000 €. Fondé en mai 1960 par Yves Klein et le critique d’art Pierre Restany, le groupe des nouveaux réalistes réunit les artistes Arman, Raymond Hains, Jean Tinguely, Jacques Villeglé, bientôt rejoints par Niki de Saint Phalle et César. En se distinguant des ready-mades de Duchamp comme du groupe Dada, ils poursuivent la recherche d’un nouveau répertoire expressif, une «façon plutôt directe de remettre les pieds sur terre…», écrit Restany en 1961. Prévoyez 40 000/60 000 € pour emporter Valentin I (1956-1978), épreuve (1/8, fonte Valsuani), en bronze à patine dorée de César, 50 000/60 000 € et 100 000/150 000 € pour deux figures féminines de Niki de Saint Phalle de 1968, Nana moyenne danseuse et Baigneuse (Last Night I Had a Dream).

lundi 27 juin 2022 - 14:30 (CEST) - Live
3, rue Rossini - 75009 Paris
Millon
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne