Vincent, Gen Paul et Vivien...

Le 07 janvier 2021, par Philippe Dufour

Les réalisations brillantes de Vincent, Gen Paul et Vivien composaient le menu de cette dispersion d’Armor, dédiée en majorité à la peinture.

François-André Vincent (1746-1816), Le Jeune Pyrrhus à la cour de Glaucias, huile sur toile, 49 57 cm.
Adjugé : 84 700 

En tête, sans contestation possible, l’huile sur toile de François-André Vincent, artiste talentueux de la fin du XVIIIe siècle, mettant en scène Le Jeune Pyrrhus à la cour de Glaucias (49 57 cm) et qui a ici inscrit la somme de 84 700 €. Son sujet antiquisant est tiré du célébrissime ouvrage de Plutarque, Vie des hommes illustres (Vie de Pyrrhus, V). À l’examen, il s’agit de l’esquisse en rapport avec la composition de Vincent exposée au Salon de 1791 (n° 750), œuvre réalisée sur commande du prince électeur de Trèves, pour la salle du Trône de sa résidence de Coblence, et conservée aujourd’hui au château de Zidlochovice (République tchèque). Cependant, on constate ici plusieurs variantes par rapport à la composition définitive, par exemple sur les habits de Glaucias et de la servante debout. La toile suivante nous ramenait dans le monde plus prosaïque du Montmartre bohème d’un certain Gen Paul. Le plus parisien de tous les artistes du XXe siècle dépeint là Le Bureau de tabac, rue Norvins et le Sacré-Cœur (70 89 cm), un petit coin de son microcosme préféré. Ce tableau sera inclus au catalogue raisonné de son œuvre actuellement en préparation ; pour l’heure, il a récolté 31 460 €. Quant à Narcisse Vivien, membre de la Société des artistes français, il fut graveur, peintre animalier spécialisé dans les oiseaux et professeur de peinture à l’École de Bernard Palissy ; il exposa également à l’Exposition universelle de 1878. Il signait ici un Héron cendré, une exceptionnelle huile sur plaque de verre, des alentours de 1880, peinte au naturel. Elle décrit le grand volatile aquatique dans un paysage d’hiver au bord d’un étang. La plaque est composée d’un verre laiteux qui communique l’impression de glace (135,5 72,5 cm). On pouvait la détailler à loisir en échange de 12 100 €.

samedi 19 décembre 2020 - 09:00 - Live
Armor Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne