facebook
Gazette Drouot logo print

Deux émeraudes plutôt qu’une

Le 13 janvier 2022, par Anne Doridou-Heim

En fermoir «marguerite» ou en broche barrette, la gemme jetait ses feux verts au plus haut.

Deux émeraudes plutôt qu’une
XIXe siècle. Fermoir «marguerite» en or jaune et argent, serti d’une émeraude de forme rectangulaire à pans coupés entourée de diamants de taille ancienne, 2,6 2,2 cm, poids brut g.
Adjugé : 266 616 

Nous nous étions arrêtés sur la broche du XIXe siècle, ornant la page 46 de la Gazette n° 45 (voir l'articleLe filon vert). Celle-ci, de forme barrette, constituée d’une émeraude de Colombie (environ 11 ct) de taille coussin épaulée de deux diamants de forme poire, était décrochée à 186 760 €. Elle était cependant dépassée d’une courte tête par ce fermoir «marguerite» en or jaune et argent, serti d’une émeraude rectangulaire à pans coupés et entourée de diamants de taille ancienne. La précieuse gemme, d’un vert vif et d’un poids d’environ 10 ct, provient des gisements du même pays d’Amérique du Sud. Il est vrai que la Colombie en a livré les plus beaux – et plus nombreux – spécimens depuis que les conquistadors en ont réalisé le grand intérêt. Les mines étaient alors exploitées par une main-d’œuvre indigène, souvent réduite à l’esclavage : des temps qui ont heureusement changé, leur extraction étant désormais gérée par des sociétés privées et généralement de manière artisanale. Pierre dotée de bien des vertus appartenant à la famille des béryls – avec l’aigue-marine, l’héliodore et la morganite –, l'émeraude fascine depuis des siècles par sa couleur si particulière, habitée de nombreuses inclusions qui la rendent vivante et touchante.

Bijoux, tableaux, mobilier et objets d'art, timbres-poste
mardi 21 décembre 2021 - 14:00 (CET) - Live
Boisgirard - Antonini
Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot