Albert Marquet, dans la ligne de mire

Le 15 avril 2021, par Sophie Reyssat

Fauvisme assagi et science de la composition font la modernité de ce paysage normand.

Albert Marquet (1875-1947), Promenade sur la jetée de Sainte-Adresse, 1906-1907, huile sur toile, 33 41 cm.
Adjugé : 279 565 

Cette Promenade sur la jetée de Sainte-Adresse, emportée pour 279 565 €, évoque le séjour d’Albert Marquet en Normandie, où il s’est rendu avec Raoul Dufy pendant l’été 1906. Ensemble, ils peignent Le Havre – dont Sainte-Adresse est la station balnéaire –, Fécamp, Dieppe, Trouville et Honfleur. L’année précédente, Marquet a participé à la révolution esthétique des fauves, mais déjà il modère sa palette dans ce tableau. Les touches faisant miroiter la mer sont toujours contrastées, mais elles sont nuancées. La perspective plongeante, qu’il aime utiliser dans ses sujets, accentue l’effet de prodondeur créé par les diagonales de sa composition. Comme des notes sur une portée, les personnages accoudés à la balustrade donnent du rythme, autant que de la poésie, à son paysage paisible. Bernard Buffet prenait la deuxième place de cette dispersion, grâce aux 188 485 € recueillis par ses Tulipes jaunes sur un entablement. Peinte en 1959, cette toile illustre l’un de ses thèmes de prédilection, traité tout au long de sa vie (81 100 cm). Moïse Kisling obtenait quant à lui 101 200 € pour son Jeune enfant au chapeau bleu, immortalisé en 1928 (73 51 cm, voir l'article Kisling, le «prince de Montparnasse» de la Gazette n° 14, page 77). Les bronzes n’étaient pas en reste, emmenés par un Ara réalisé par François Pompon en 1930. Du haut de son piédestal, il recevait l’hommage des enchères pour 110 055 €. Ce bronze à patine brune nuancée est une fonte posthume ancienne de Valsuani (86 21,4 18 cm). Triplant son estimation, la Tête d’Antoni Slonimski sculptée par Auguste Zamoyski était couronnée de lauriers à 75 900 €. Le visage de l’écrivain polonais a été immortalisé par le sculpteur formiste en 1923. Cette version de bronze à patine dorée est, elle-aussi, une fonte post mortem de Valsuani (16 25 cm).

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne