facebook
Gazette Drouot logo print

Des paysagistes à Paris et en Provence

Le 12 mars 2020, par Philippe Dufour

Les œuvres se laissaient cueillir à Avignon, évoquant l’école de Paris et signées par les artistes Othon Coubine, André Lhote ou Georges Alexandrovich Lapchine.

Des paysagistes à Paris et en Provence
Georges Lapchine (1885-1950), Place de la Madeleine à Paris, huile sur toile, 60 73 cm.
Adjugé : 17 024 

La Place de la Madeleine à Paris était détaillée par Lapchine sur une toile (60 73 cm) que l’on décrochait pour 17 024 €. Né en 1885 à Moscou, le peintre et dessinateur russe s’est installé à Paris en 1920, pour n’en plus repartir ; il en deviendra l’un des chroniqueurs à travers ses œuvres, tout en cherchant l’inspiration du côté de l’Italie et de la Provence. C’est justement dans ce Midi cher à tous les coloristes du XXe siècle, qu’Othon Coubine a posé son chevalet devant La Vieille Chapelle de Saint-Saturnin-lès-Apt (54 65 cm) ; situé dans les monts de Vaucluse, à 50 km d’Avignon, le pittoresque village se transforme en scène vibrante sous le pinceau du plasticien. Sa toile a séduit un acheteur à hauteur de 15 808 €. On le sait, Coubine est véritablement tombé amoureux du département du Vaucluse, où il s’installera, entre une maison à Simiane-la-Rotonde et son château de Caseneuve. Autre habitué de la région : André Lhote. Celui-ci a acquis une maison du XVIIe siècle à Gordes dès 1938, pour y travailler et y recevoir tous ses amis artistes. Il signait ici un Paysage à l’aquarelle (29 39 cm) non situé, mais qui, au vu de ses habitations et de la végétation, célèbre aussi le Sud. Authentifiée par Dominique Berman, la spécialiste du peintre et auteure de son catalogue raisonné, la composition a trouvé amateur à 378 €.

samedi 07 mars 2020 - 10:00 - Catalogue
Hôtel des ventes d'Avignon
Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot