Victor Charreton sur ses terres

Le 22 juillet 2021, par Philippe Dufour

Visions bucoliques, des œuvres du solitaire de Murol composaient un ensemble exceptionnel proposé à Clermont-Ferrand.

Victor Charreton (1864-1936), Hameau sous la neige, huile sur toile signée, 105 151 cm.
Adjugé : 48 032 


Cette dispersion de 83 tableaux signés par Victor Charreton comprenait un important fonds d’atelier provenant du château de la Tour fondue, à Saint-Amant-Tallende (voir l'article Fonds d’atelier de Victor Charreton de la Gazette n° 27, page 74). Tout particulièrement fasciné par les effets neigeux et leur palette infinie de blancs, qu’il recherchait dans la région de Murol (Puy-de-Dôme), il a notamment célébré ce Hameau sous la neige, toile dont la composition rigoureuse a su attirer 48 032 €. Il faut préciser que ce panorama (105 151 cm), caractéristique des ambiances hivernales chères au peintre, a été accroché à l’Exposition des artistes français en 1926. Il porte le numéro 774 dans le catalogue raisonné de son œuvre par Robert et Bertrand Chatin (tome 1). À la saison suivante, un Verger en fleurs aux nuances délicates a également retenu l’attention de notre peintre néo-impressionniste, transcrit à l’huile sur finette (60 73 cm) ; cette floraison rustique a été adjugée 25 280 €. Recherchant les perspectives les plus marquantes sur les villages du terroir auvergnat, Victor Charreton a laissé une Vue de Saint-Amant en automne, un panneau signé (73 92 cm). L’œuvre aux teintes flamboyantes est aussi répertoriée dans le catalogue raisonné sous le n° 263 (tome 1), et raflait 22 752 €. Pour le même prix, on pouvait découvrir une autre bourgade, avec Saint-Victor, la rivière (60 73 cm), peinte sur finette et signée.

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne